Lectures "Les pieds sur Terre", Thriller / Polar / Policier

La conjuration primitive par Maxime Chattam

51nxngnci1l-_sx303_bo1204203200_

Editions Pocket

Collection Thriller

537 pages

Paru en 2014

Quatrième de couv’ :

Et si seul le mal pouvait combattre le mal ?

Les enquêteurs les surnomment La Bête et Le Fantôme… Si les meurtres qu’ils commettent ne se ressemblent pas, leur sauvagerie est comparable. Et que penser de cette mystérieuse signature commune – * e – qui écarte la piste de serial killers isolés ? Les tueurs se connaissent-ils ? Mais bientôt, La Bête et Le Fantôme ne sont plus seuls. Les crimes atroces se multiplient, d’abord en France, puis à travers l’Europe tout entière. La prédation à l’état brut. Une compétition dans l’horreur… Pour tenter d’enrayer cette épidémie, et essayer de comprendre : une brigade pas tout à fait comme les autres, épaulée par un célèbre profiler.

Lire la suite « La conjuration primitive par Maxime Chattam »

Lectures "Les pieds sur Terre", Thriller / Polar / Policier

L’Oeil de Seth par Béatrice Egémar

9782354880583

Editions Gulf Stream

Collection Courants noirs

222 pages

Paru en 2010

Quatrième de couv’ :

Egypte, 1165 av.-J.C. Dans un village du delta du Nil, Sény, un jeune garçon de quatorze ans, se prépare sans enthousiasme à devenir médecin et à succéder à Paser, son père. La visite inattendue d’Imenher, chambellan au palais royal de Pi-Ramsès, vient bouleverser sa vie. Le haut fonctionnaire lui révèle que Paser n’est pas son père. Il l’emmène pour parfaire son éducation et lui promet de lui révéler l’identité de ses parents. Mais très vite le mystère qui accompagne sa naissance s’épaissit. Plusieurs crimes sont commis, qui semblent liés à sa nouvelle existence. Avec l’aide de Néféret, la nièce d’Imenher, Sény prendra tous les risques pour mettre au jour les terribles secrets qui embarrassent l’entourage de Pharaon. Intrigues, complots, empoisonnements… Des eaux troubles des canaux au palais royal, Sény apprendra que les crocodiles et les hippopotames ne sont pas les seuls dangers à éviter lorsqu’on s’intéresse de trop près aux arcanes du pouvoir.

Lire la suite « L’Oeil de Seth par Béatrice Egémar »

Lectures "Les pieds sur Terre", Thriller / Polar / Policier

Jeux doubles par Julia M. Tean

couv24361442

Editions Rebelle

Collection Thriller

E-book

Paru en 2014

Quatrième de couv’ :

« Mulhouse. Une jeune femme est retrouvée morte, le visage arraché. Médecin légiste, Judith Bauer est la première victime de celui que la presse appelle « Le collectionneur ». Pas de preuves, pas d’indices. Les meurtres se multiplient. Artiste fauchée, Anna est la soeur jumelle de Judith.»

Lire la suite « Jeux doubles par Julia M. Tean »

Lectures "Les pieds sur Terre", Thriller / Polar / Policier

Bad Swimmers, T1 : Le lac des cieux par Geoffrey Bidaut

096b71d075622b0255e50da3251f7765

Editions Rebelle

Collection Thriller

E-book

Paru en 2014

Quatrième de couv’ :

Ils sont six et mènent des vies d’adolescents plutôt banales. Dans les couloirs du lycée du Lac des Cieux, ils s’aiment, se détestent, s’aident, se trahissent… Mais lorsque leur professeur de français, haï de tous, est brutalement assassiné, tous sont suspects. Et chacun a ses raisons pour se mêler de l’enquête : prouver son innocence, en tirer profit, ou tout simplement éviter d’être le prochain cadavre sur la liste…

Lire la suite « Bad Swimmers, T1 : Le lac des cieux par Geoffrey Bidaut »

Lectures "Les pieds sur Terre", Thriller / Polar / Policier

L’Oeil de Caine par Patrick Bauwen

10230_1087492

Editions le Livre de Poche

E-book

Paru en 2008

Quatrième de couv’ :

Tout le monde cache quelque chose. Votre voisin, votre femme, votre ami. Et si vous pouviez tout savoir ? Connaître leurs peurs, leurs secrets intimes ? Comme dans  » L’oeil de Caine « , un reality show qui fascine l’Amérique. Dix candidats, dix secrets. Des gens comme vous et moi. Enfin comme vous surtout. Parce que moi, je ne suis pas au programme : je suis l’invité surprise. Celui qui rôde en attendant son heure. Celui qui va les embarquer là où rien n’est prévu. Dans mon jeu sanglant. Mon propre mystère.

Mon avis :

De cet auteur, j’avais déjà lu Monster il y a plusieurs années qui m’avait grandement plu et perturbé je dois dire, c’est donc avec plaisir que j’ai rejoint le Bookclub de Céline (qui se passe tout le mois de juin) pour lire cet opus, il est pas mal mais ça l’a moins fait quand même.

Dix candidats partent en bus dans la nuit noire vers un hôtel grand luxe à Las Vegas pour une nouvelle télé-réalité qui ressemble pas mal à Secret Story (je jure n’avoir regardé aucun épisode de ce truc je connais juste de nom ^^). Au réveil, stupeur, ils se retrouvent en plein désert dans un petit hameau abandonné, le bus en flamme, que font-ils là ? Mystère. Va commencer un jeu du chat et de la souris entre les candidats qui vont se regrouper par affinités d’abord, par sécurité ensuite, et une mystérieuse ombre qui va…les enlever un par un…mais pas que…

La tension monte, notre personnage principal est Thomas, alcoolique qui cherche la rédemption, hanté par son passé, qui sera aiguillé par le psychopathe tout au long du « jeu » et ses nerfs seront mis à rude épreuve. Il sera méprisé par ses camarades, puis accusé des crimes….

Comme pour Monster, le rythme est lent au départ et va crescendo à partir de la moitié du livre puis s’accélère avec des révélations finales qui laissent sur les fesses. Ce final…je l’avais pas vu venir.

Que ce soit ce livre ou Monster, je les conseille tous les 2, ce qui me marche bien avec moi c’est que ces romans, même s’ils ne sont pas tirés de faits réels, parlent de choses qui pourraient arriver si un malade y pensait (surtout Monster, vous l’aurez compris c’est celui que je conseille en priorité ^^) et ça me fait joyeusement flipper.

Bonne lecture !

Lectures "Les pieds sur Terre", Thriller / Polar / Policier

Chambre 507 par J. C. Hutchins et Jordan Weisman

9782266250573

Editions Pocket

407 pages

Paru en 2015

Quatrième de couv’ :

Bienvenue au Brink.

Installé dans les profondeurs d’une vieille mine new-yorkaise, l’hôpital de Brinkvale accueille les criminels les plus déments – trop dangereux pour l’asile, trop déséquilibrés pour la prison, en un mot : irrécupérables.

Jeune thérapeute aux méthodes hétérodoxes, Zach Taylor peut en témoigner. Chargé de déterminer si le nouveau pensionnaire de la chambre 507, suspecté de douze homicides, est apte à être jugé, ce sont toutes ses certitudes qui vacillent soudain. Car malgré sa cécité, Martin Grace semble capable de percer à jour ses peurs les plus enfouies…

De les réveiller…

Et de les déchaîner.

Mon avis :

Un hôpital psychiatrique avec des légendes urbaines qui l’entourent, un tueur en série spécial, un art-thérapeute qui doit le faire parler…ça s’annonçait bien, un petit coup de flip bienvenu après un trop plein de littérature de l’imaginaire…et Flop :

Je m’explique :

Déjà, je voulais un truc bien humain (même si totalement dégueulasse ça ne me dérange pas au contraire), loupé c’est du thriller fantastique (à ma décharge, je n’ai pas relu le synopsis avant d’entamer la lecture ^^) mais j’adore ce style chez Sire Cédric et Graham Masterton donc ça pouvait le faire tout de même…eh non…

Je ne me suis attachée à aucun personnage, même le suspect N°1 n’est pas si inquiétant surtout à la fin dès que Zach commence à détricôter le mystère qui entoure l’identité de Martin Grave, son vrai nom, son ancien métier, son ancienne famille et ce qui le relie aux meurtres etc…tu le prends limite en pitié le pauvre gars et dans un thriller ce n’est pas ce que je veux du tout, je veux un criminel hyper cinglé ou hyper intelligent (ou le combo des deux pour encore plus d’angoisse) (mais non suis gentille tout plein ^^)…

Bref, perte de temps, lu en une journée (bon point quand t’as une grosse PAL), mais j’ai sauté pas mal de phrases descriptives qui ne m’ont pas empêché de piger donc bon…du blabla inutile ??

Tu veux un super thriller fantastique dans un asile ? Je te conseille Démence de Graham Masterton, je te garantie que tu vas flipper ^^

Vous l’avez lu ? Bien pas bien ?

Bonne lecture !

Lectures "Les pieds sur Terre", Thriller / Polar / Policier

Le Chuchoteur par Donato Carrisi

9782253157205-001-T

Editions le Livre de Poche

569 pages

Paru en juin 2011

Quatrième de couv’ :

Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.
Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure…

Mon avis :

Le Pr Goran Gavila est criminologue et aide fréquemment le FBI pour élucider des crimes. Cette affaire piétine, 5 petites filles ont disparu et aucun indice ne se profile jusqu’à la découverte des petites tombes, un bras gauche dans chacune mais horreur, il n’y a pas 5 mais 6 petites fosses, qui est la 6ème victime ?

Le contexte étant extrêmement tendu, panique dans la ville et les politiques faisant pression, Mila Vasquez est appelée à la rescousse, son truc ? Trouver les personnes disparues, elle est excellente pour cela, un taux d’enquête résolue impressionnant. Elle met rapidement en lumière un lien entre la 6ème et la 1ère victime grâce à un détail.

Difficile de ne pas trop en raconter, les rebondissements sont dispersés au cours du récit pour tenir le lecteur en haleine, mais sans jamais ne serait-ce qu’effleurer la vérité sur le tueur, l’auteur nous en donne juste assez pour donner envie de tourner la page suivante nous enfonçant du même coup dans l’horreur.

Le criminel est celui qui se rapproche le plus du crime parfait, les enquêteurs ont du mal à le cerner et même Goran se trompe à plusieurs reprises sur le profil du tueur qu’ils recherchent. C’est lui qui tient toutes les ficelles et il mène les enquêteurs où il veut, les amenant à chaque découverte de petits corps semés comme des cailloux par un Petit Poucet machiavélique à élucider des crimes dont ils n’avaient même pas entendu parler et en même temps, on a des petits cours de profilage et de technique policière et scientifique parsemés dans le récit.

Chaque découverte nous présente un type de psychopathes, autant les pédophiles et meurtriers sont des « classiques » autant le 3ème type de prédateur m’a fait froid dans le dos, purée y a de sacrés cinglés dans la nature.

Mila et Goran sont les personnages principaux mais on suivra surtout Mila, elle reste à l’écart, meurtrie par son passé qu’on découvrira par petites touches tout au long du récit. Elle se rapproche de Goran, marqué lui aussi par la vie mais ce sera fugace, l’horreur les rattrapera dans un grand final perturbant.

Ce livre montre le côté sombre présent en chacun de nous, les limites de la justice mais surtout que le crime parfait peut s’accomplir avec ce type de tueur, un chuchoteurRécit réalisé d’après des faits réels.

Bonne lecture

Lectures "Les pieds sur Terre", Thriller / Polar / Policier

Oh, my dear ! par T. J. Middleton

9782266244961

Editions Pocket

383 pages

Paru en mai 2013 aux Editions du Cherche Midi

Quatrième de couv’ :

A 50 ans, Al Greenwood n’aspire plus qu’à une chose dans la vie : la tranquillité. Chauffeur de taxi dans un paisible petit village côtier d’Angleterre, rien ne l’empêche de parvenir à son but, si ce n’est son encombrante femme, Audrey. Aussi décide-t-il  un jour de s’en débarrasser. Le scénario est vite trouvé : profitant d’une de ses promenades quotidiennes, il la précipitera du haut d’une falaise.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Tout s’est passé comme prévu, ou presque : en rentrant à la maison, Al découvre Audrey tranquillement assise devant la cheminée. Qui a-t-il alors jeté dans le vide ?

Commence pour Al un long cauchemar, dont il est encore loin de soupçonner l’issue. Mais une chose est sûre : sa tranquillité s’éloigne à vue d’oeil…

Mon avis :

Al et Audrey sont dans la phase critique du vieux couple, leur fille unique s’est tirée du village pour vivre l’amour en Australie et donne peu de nouvelles, leur couple est plus que routinier, son entreprise de taxi tient vaille que vaille grâce à quelques habitués, un ancien collègue étant devenu un concurrent coriace. Al est fatigué et veut pouvoir penser à lui, être peinard jusqu’à l’heure de tirer sa révérence.

Pour cela, on peut dire qu’il est radical le pépère, asticotant sa femme un jour de tempête, il sait comment l’amener à la crise de nerf lui faisant claquer la porte direction la falaise, son point  de vue favori. Il sort par derrière pour ne pas être repéré des voisins, un ciré jaune au bord du précipice, il pousse, problème réglé et revient tel un sioux dans son foyer. Quand il tombe nez à minou avec sa femme en chaleur dans le salon, on peut dire qu’il a failli se chier dessus ^^

Voilà pour le ton employé que vous aurez tout le long du bouquin, autant certaines scènes m’ont amusé, autant vanne sur vanne surtout au premier tiers du livre, ça m’a paru un peu lourd mais il y en a moins ensuite ce qui m’a fait mieux apprécier les pointes d’humour, j’ai rigolé surtout à 2 scènes d’anthologie je trouve, la première quand il se trouve chez La Fouine (une voisine) devant une certaine sculpture en chocolat et aussi quand ladite voisine prépare des boulettes de viande très… spéciales ^^

Pour être tranquille on peut dire que c’est raté, entre les quiproquos et la recherche de la vérité, où était sa femme cet après-midi-là ? Autant de questions qui vont le maintenir sur le qui-vive. Un aspect inattendu aura lieu, la flamme se sera rallumée au sein de son couple, Al et Audrey changent tous les 2, ils se redécouvrent une nouvelle jeunesse et s’éclatent bien. Reste une question qui taraude notre tueur amateur…

Qui a-t-il poussé de la falaise ?

Parce que oui, il a bien tué quelqu’un ce jour là, et lorsqu’une disparition est annoncée c’est le coup de tonnerre qui le fait trembler de l’intérieur. Miranda, jeune femme pleine de vie qu’il a vu grandir, qu’il adorait comme sa propre fille, ne donne aucun signe de vie, ses parents sont effondrés. Al cherche à savoir si c’est bien elle qu’il a poussé et tout au long du récit, il va croiser ceux qui l’ont vu les derniers jours et dresser un portrait de Miranda qu’Al n’apprécie pas beaucoup, une autre facette plus sombre qu’il n’avait jamais entr’aperçu.

On s’attache un peu à ce filou, ni tout blanc ni tout noir, sa personnalité change tout de même du tout au tout à la fin quand il doit bien finir par répondre de ses actes et on peut dire que cette fin, elle m’a laissé sur le cul, je ne m’attendais pas à ça mais chut.

Dans l’ensemble ça m’a plus, bon c’est surtout pour le divertissement que je l’ai lu et je m’attendais à rire beaucoup plus, sur ce point, l’humour anglais est un peu lourd pour moi mais il y a de bonnes vacheries tout de même. J’adore la vieille Alice et son stock de Marie Jeanne notamment.

Bonne lecture

Lectures "La tête dans les étoiles", Thriller / Polar / Policier, Thriller fantastique

Avec tes yeux par Sire Cédric

large

Editions Presse de la cité

Collection Sang d’encre

550 pages

Paru en octobre 2015

Quatrième de couv’ :

Depuis quelque temps, Thomas fait des rêves atroces. D’épouvantables rêves qui le réveillent en sursaut et morcellent son sommeil qu’il a déjà fragile. Si ce n’était que ça ! Après une séance d’hypnose destinée à régler ses problèmes d’insomnie, il est en proie à des visions. Il se voit, à travers les yeux d’un autre, torturant une jeune femme… Persuadé qu’un meurtre est effectivement en train de se produire, il part à la recherche de la victime. Le cauchemar de Thomas ne fait que commencer.

Mon avis :

Sire Cédric est mon auteur francophone préféré, je dois bien avoir tout lu ou presque depuis les Editions Oxymore autant dire que je le suis depuis un bout de temps. Son style sombre au rythme intense me plait énormément, on le retrouve dans tous ses ouvrages que ce soit fantastique pure comme Angemort ou dans ses thrillers. J’attends chaque sortie avec impatience et lis mon précieux dans la foulée, c’est ce qui s’est passé également avec celui-là.

Dans « Avec tes yeux », je pensais d’abord avoir une suite du tandem Vauvert – Svarta mais non, ce tome est totalement indépendant et peux donc se lire par les novices souhaitant découvrir l’univers bien glauque de notre petit Cédric et se faire une idée.

Pour ce livre comme pour le reste de la bibliographie de Sire Cédric, âmes sensibles s’abstenir, le titre comme la couverture donnent le ton. A peine trois pages tournées, je me disais déjà « oh putain » et quand j’ai terminé la première partie (il y en a 6), la fin m’a de nouveau fait souffler un « oh putain« . J’adore (oui j’aime quand c’est dégueu dans les thrillers et alors ?) ^^

On suit Thomas qui souffre d’insomnie et d’affreux cauchemars, suite à une séance d’hypnose pour essayer de retrouver le sommeil, le problème s’aggrave et il se retrouve connecter à un tueur en série en train d’exécuter sa victime. Grâce à certains détails, Thomas arrive à se persuader que c’est la réalité et chercher à retrouver la victime pour tenter de la sauvée….là ses ennuis commencent et il s’enlise de plus en plus gravement dans les problèmes avec la gendarmerie à ses trousses mais également avec le tueur qui le cherche. Toute aide sera bonne à prendre, celle-ci prendra d’ailleurs un visage inattendu et ne sera pas si désintéressée…

Le deuxième personnage important est Nathalie, gendarme avec des soucis d’alimentation et de communication avec son père qui la surprotège. La victime est son amie d’enfance, elle cherche donc à se venger en même temps que de faire ses preuves face à ses collègues et ce père qui la voit toujours comme une petite fille fragile. Très terre à terre, Thomas reste son principal suspect, elle pense tout d’abord que « ses visions » sont là pour le faire passer pour fou, qu’il n’assume pas son crime, mais des détails la feront peu à peu douter.

L’auteur reste égal à lui-même, l’écriture est superbe même si diabolique ^^, le rythme est palpitant avec des phrases courtes, incisives, elles apportent de l’intensité au récit. Les chapitres sont également courts, accélérant la cadence de lecture, on alterne les points de vue entre le tueur, Thomas est Nathalie. Tout va vite et ce roman qui est tout de même un joli pavé se lit très très vite.

Comme d’habitude une fois un livre de Sire Cédric terminé, vivement le suivant, j’espère y retrouver son tandem dont l’ennemi a refait surface à leur insu.

Bonne lecture

Lectures "Les pieds sur Terre", Thriller / Polar / Policier

Incurables par Lars Keppler

51-1EnxGV5L._SX313_BO1,204,203,200_

Editions : Actes Sud

Collection : Babel noir

Pages : 600

Dispo en grand format également

L’histoire :

Deux meurtres particulièrement violents sont commis dans un institut psychiatrique, la ferme de Birgittagarden, dans une petite ville isolée du nord de la Suède. Joona Lina est mandaté en tant qu’observateur pour assister la police du coin dans l’enquête. Très vite, il se rend compte qu’une pensionnaire a disparu et des draps tachés de sang ainsi que l’arme du crime sont retrouvés dans sa chambre. Au même moment, une voiture est volée avec un petit garçon de 4 ans à son bord, la mère décrit ce qui semblerait être la pensionnaire en fuite, Vicky Bennet.

Une course contre la montre est donc engagée pour sauver le petit garçon et mettre la main sur la suspecte n°1 que tout incrimine. En parallèle, une pseudo médium harcèle la police pour les aider contre rétributions mais quelques petites choses intriguent Joona Lina qui pourraient indiquer que Flora Hansen en sait plus qu’elle ne le croit.

Mon avis :

Pour un thriller qui est décrit comme effréné et haletant…Ben pas vraiment non, j’ai bien aimé mais c’est beaucoup de longueurs dans le texte. Vicky vient de la rue, elle sait donc parfaitement se cacher, l’enquête piétine, les journalistes n’aident pas comme d’habitude et pour couronner le tout, Joona Lina a les mains liées, en tant « qu’observateur », car une enquête interne est en cours contre lui pour une précédente mission un peu foireuse, il n’a pas les autorisations nécessaires pour accéder aux éléments du dossier en cours, autant de batons dans les roues qui le freinent.

On suit en parallèle Flora Hansen, véritable servante de sa famille d’accueil à 40 ans, elle veut en finir avec cette vie de misère et se met à jouer les médiums pour pauvres crédules voulant un dernier mot de leurs chers disparus mais l’argent manque encore. Elle cherche donc à travailler avec la police contre rémunération pour les aider à résoudre l’enquête en donnant de vagues indications glanées dans les journaux, jusqu’au jour où un « fantôme » la visite et qu’elle se retrouve à aider réellement Joona mais ça vient tard dans le récit.

J’ai particulièrement apprécié l’après-enquête, avec des infos sur la vie personnelle de Joona, comment et qui a fait que sa vie est en ruine et la tension vient dans les dernières lignes ce qui me donne envie de lire « Le marchand de sable » pour savoir ce qu’il va advenir de notre inspecteur qui va enfin se confronter à son pire cauchemar.

Bonne lecture