Fantasy, Lectures

Dragon Blood, T1 : Le sang du dragon par Anthony Ryan

bloggif_5b8be8bf466a3

Editions Bragelonne

Ebook

Paru en 2017

 

Quatrième de couv’ :

À travers les vastes territoires contrôlés par le Syndicat du Négoce d’Archefer, rien n’est plus prisé que le sang des dracs. Ponctionné à même leurs veines, il est distillé en élixirs capables d’accorder d’incommensurables pouvoirs aux rares hommes et femmes connus sous le nom de Sang-bénis.

Mais une menace croissante pèse sur le Syndicat : les lignées de dracs s’affaiblissent peu à peu. S’ils viennent à s’éteindre, la guerre qui couve avec l’Empire corvantin voisin ne manquera pas d’éclater. Le dernier espoir du Syndicat réside dans la découverte d’une rare variété de drac, bien plus puissante que toutes les autres.

Claydon Torcreek, voleur de bas étage et Sang-béni clandestin, est enrôlé de force par le Protectorat et envoyé dans les entrailles du continent primitif d’Arradsie, sur la piste de cette créature légendaire. Lizanne Lethridge, vénéneuse espionne, doit quant à elle braver tous les dangers afin de mener à bien sa mission en territoire ennemi. Enfin, Corrick Hilemore, sous-lieutenant à bord d’un croiseur d’Archefer, se lance à la poursuite de dangereux pirates, sans se douter du péril qui le guette aux confins du monde.

Emportés par la valse des destins et des empires, du connu et de l’inconnu, tous trois devront lutter de toutes leurs forces pour inverser le cours de la guerre qui se profile… ou bien périr dans son sillage.

Mon avis :

Ce livre a reçu le prix du Hellfest Inferno 2018 et comme je tiens à lire tous les livres de la sélection, son tour est arrivé (non, pas Zorro non,…) :

  • Un monde rétro-futuriste & libéral :

Je m’explique, la technologie fonctionne beaucoup au plasma surtout les armes et les moteurs des bateaux mais mêlés à la vapeur d’où le fait que ce monde soit steampunk avec un bon côté Indiana Jones quand on part en Arradsie aux côtés des Longfusils. Merci d’ailleurs à la chronique d’Apophis pour m’éclairer sur le genre pointu de fantasy où on se trouve, vu que les Longfusils utilisent des armes à feu je me suis dis, bon ça doit être un genre de Gunpowder fantasy, le grand maître me souffle le terme spécifique de Gaslamp fantasy (steampunk mélangé à un univers imaginaire) ouf, j’ai appris un truc je suis joie, hum hum continuons.

J’utilise également le terme de libéral pour saupoudrer le tout, quésaco ? La monnaie présente dans le roman est le titre, dans ce monde c’est le Syndicat d’Archefer qui domine, ses représentants sont appelés Actionnaires, bref t’as compris, c’est un bon gros monde capitaliste qui s’est installé et son fric vient tout droit de fermes à « dracs » qu’on peut traduire dans notre monde à ces fameuses « fermes aux mille vaches » etc. Dans le titre il y a les termes sang de dragon et dragon utilisés et c’est bien le seul endroit où c’est employé. Pour parler des dragons il n’y aura que les termes de drac ou directement le nom de race de la bestiole qui seront utilisés et le sang est appelé produit (histoire de bien déshumaniser le truc). Sauf que, à force de surexploiter ces animaux, les générations de dracs sont devenues de plus en plus improductives et meurent de plus en plus vite, il faut renouveler le cheptel sinon la faillite guette (on notera que comme pour notre gouvernement, changer d’objectif pour éviter l’extinction d’une espèce ne vient absolument pas en tête des priorités, curieux).

C’est donc dans ce contexte d’économie vacillante que la chasse au mythique drac-Argent voit le jour, sur les traces d’une expédition disparue il y a plus de 20 ans et qui aurait trouvé un oeuf d’Argent…la course au fric/pouvoir commence, et c’est sans compter sur l’empire Corvantin qui n’attend qu’une occasion pour fondre sur le Protectorat d’Archefer et le faire disparaitre.

  • Une belle brochette de personnages :

Pour les personnages principaux, nous avons :

Lizanne Lethridge, espionne Sang-Bénie du Protectorat, elle doit s’infiltrer à Valmos chez une famille noble corvantine pour trouver d’où vient un mystérieux coffre et si possible ce qu’il contenait. Le burgrave Artonin est un homme vraiment charmant au premier abord mais il se pourrait qu’il cache quelques petites choses. Par le biais de la trans-Azur, Lizanne garde le contact avec la directrice de l’Académie, Madame Bondersil, et Clay pour se maintenir mutuellement au courant de leurs avancées concernant le drac-Argent.

Claydon Torcreek, petite frappe de l’Eborgne, Sang-béni non immatriculé, il vit de rapine avec ses deux acolytes dans l’Eborgne, le quartier pauvre de Port-Lestampe. En cherchant à régler une dette, il surprend le meurtre d’un receleur par des pirates et des Agents du Protectorat. Mme Bondersil l’utilise auprès des Longfusils pour que les trans-Azur ne soient pas interférées par l’ennemi grâce à la non-identification de ce nouvel agent (contraint il faut bien le dire). L’oncle de Clay est le chef du groupe et sa colère envers son neveu est plus que palpable…La dangerosité de l’Arradsie permettra peut-être d’aplanir leur relation.

Corrik Hilemore est sous-officier à bord du bâtiment l’Opportunité-favorable, il prend ses ordres auprès du Capitaine Trumane. Leur mission première est d’aller mettre un coup dans l’aile aux pirates en allant bombarder les îles de Varestie et en croisant le mythique Reine-des-vents le célèbre brûle-sang pirate, ils vont mettre la main sur la Capitaine Zenida Okanas. Mais en rentrant de mission, ils vont avoir une sale surprise en croisant la flotte corvantine, la flotte du Syndicat est coulée, seule l’Opportunité ayant subi de lourdes pertes arrive à se sauver grâce à son moteur de dernière génération et les ennemis d’hier vont devoir s’allier par la force des choses…

Des personnages secondaires intrigants :

Tekela Arkonin, est une petite peste pourrie gâtée mais qui très rapidement se trouve mêlée aux guerres intestines de l’empire corvantin et suite à quelques péripéties malheureuses se trouve à fuir avec Lizanne, elle est pleine de ressources et de ténacité je me demande bien ce qu’elle peut devenir dans le T2.

Zenida Okanas, cette Sang-bénie pirate est obligée de suivre Hilemore dans sa fuite et on aura un petit aperçu du code d’honneur des pirates quand ils devront faire halte en Varestie, c’est certes assez expéditif mais pragmatique, j’aime beaucoup ^^

Jermayah Tollermine, fabrique plein de gadgets top la classe comme dans James Bond et Lizanne s’en remet entièrement à lui pour avoir des armes à la pointe de la technologie.

  • Le système magique :

Je vous parle de Sang-béni depuis tout à l’heure mais qu’est-ce donc ? Pour savoir si un enfant est Béni, a lieu chaque année le Tirage-au-sang, c’est-à-dire qu’on dépose une goutte de sang de drac dans la paume de la main et si sa brûle comme de l’acide…l’enfant pleure…si ça ne fait rien alors l’enfant a la Bénédiction, sera immatriculé et servira le Protectorat. La Bénédiction consiste ensuite à consommer du produit, c’est-à-dire du sang de dragon et la couleur/race apporte un pouvoir particulier : Azur pour l’esprit (télépathie), Sinople pour le corps (force et endurance), Sable pour l’emprise (télékinésie), Gueules pour le feu (oui oui, comme un dragon ^^ mais aussi à obtenir du pouvoir sur le feu en général).

En bref, on ne peut s’empêcher en lisant ce livre de faire le parallèle entre la surexploitation des dracs par Archefer et l’exploitation outrancière des ressources naturelles que nous faisons. L’incapacité des gouvernements à changer de fusil d’épaule face à cette exploitation, se fichant royalement des conséquences et entrainant la guerre avec les pays voisins mais également la rébellion de la Nature elle-même. J’ai bien aimé ces idées, suivre Clay à travers les Cinabres à la poursuite d’une chimère mais le récit est extrêmement dense, me perdant parfois et j’avoue avoir sauté des descriptions pour accélérer un peu le mouvement à la fin, j’ai bien cru que ça n’en finirai jamais. Pour autant, je comprends tout à fait que ce livre soit lauréat du Hellfest Inferno car il sort vraiment des sentiers battus avec un bon mélange des genres.

Citation :

– Tu prends tes jambes à ton cou comme si tu venais de tomber sur le spectre du Prophète en personne et tu hurles à t’en péter la glotte.

– Parce qu’ils ont peur du bruit ?

Skaggerhill gloussa de nouveau.

– Nan, mais si on t’entend gueuler, y se pourrait qu’on arrive à temps pour te sauver un bout de couenne.

L’avis éclairé d’Apophis, le ChroniqueurPhooka.

Bonne lecture !

14 réflexions au sujet de “Dragon Blood, T1 : Le sang du dragon par Anthony Ryan”

  1. Je ne sais plus chez qui j’avais lu une chronique de ce livre et j’avais été refroidi. J’avais malgré tout hésité à me le procuré avec l’opération numérique Bragelonne mais j’ai opté pour d’autres options. Quand on hésite, mieux vaut tenter sa chance ailleurs non ? ^^
    Merci pour ce retour de lecture bien argumenté. Le changement de Blog m’avait étonné. C’est une mode en ce moment ou c’est un TAG ou quelque chose comme ça ? 😀 lol. En tout cas hâte d’avoir ton avis sur l’Empire Électrique 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ça doit être un ras-le-bol général vas 😂
      Pour le moment je peux te dire que je kiffe à fond cette lecture 😉
      Pour en revenir à Dragon Blood, ce n’est pas une mauvaise lecture c’est surtout le style de l’auteur qui ne me va pas j’avais moyen accroché en audio avec Blood Song, mais a contrario c’est un monde hyper riche (pas forcément bien expliqué par contre) et le texte est très très dense, je ne déconseille pas cette lecture c’est un coup de cœur pour d’autres mais à réserver aux moments de calme et être bien concentré avec un carnet de notes à côté 😅

      Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s