Fantastique, Lectures "La tête dans les étoiles"

Givre, Partie 1 par Jean Vigne

rvb2

Editions du Petit Caveau

Collection Sang neuf

244 pages

Paru en 2017

 

Quatrième de couv’ :

Ce roman reprend les parties intitulées: « Kill them all » et « La Naissance » précédemment sorties en version numérique
L’Effroi gagne la capitale.
Les Agressions s’enchaînent dans les sous-sols parisiens.
Ange Bernier, policière mal-aimée du 36 quai des Orfèvres, se voit confier l’enquête, mais, très vite, les morts se multiplient, suivant une logique macabre.
Un tueur en série? Trop simple… Trop de sang, trop de mystère et aucune réponse pour enrayer ces boucheries à répétition.
Une énigme rôde dans la nuit, sournoise et terrifiante. Une de celles qu’Ange aurait préféré ne jamais croiser.
Tuez les tous ! Plus facile à dire qu’à faire…

Mon avis :

Voilà un nouveau titre en présélection qui concoure pour le PLIB 2018 (Prix des Littératures de l’Imaginaire des Booktubers/Blogueurs) :

De Jean Vigne, j’ai déjà lu sa trilogie de Néachronical qui nous présentait une héroïne bien badass, qui s’en prend plein la tronche sous la plume sadique de l’auteur, qui ne se démonte pas face aux aléas de la vie, avec quelques flashs sur un passé plus ou moins glauque. En parallèle, on découvrait plusieurs genres fondus sur 3 tomes, du policier qui glisse sur du fantastique qui glisse sur des figures mythiques pour finir par du post-apocalyptique, c’était plutôt chouette.

Dans Givre, il reprend plus ou moins les mêmes codes pour son héroïne du moment, Ange Bernier. Flic, capitaine de sa propre équipe au très fameux quai du 36 à Paris, enseigne le Taekwondo à ses coéquipiers et plusieurs blâmes dans son dossier car Mme est plutôt grande gueule. Appelée en urgence sur 2 sites où on retrouve des restes humains sérieusement amochés, un crâne d’une créature humanoïde aux canines proéminentes lui flanque un doute qu’elle rejette d’abord mais, lors de l’investigation suivante, la réalité la rattrape de manière très violente. Sauvée in extremis par un étrange personnage, Auguste, ce tandem improbable va devoir prendre en main ces créatures parties en chasse dans Paname.

Le roman est composé des deux premiers tomes de la série Givre. Le premier est une présentation de l’univers, des divers protagonistes avec la résolution du problème. Le second tome est une suite directe à cette nuit de folie, mission accomplie, Ange Bernier est mandatée par le ministre de l’intérieur pour diriger une cellule secrète de chasseurs de vampires (GIVRE : Groupe d’Intervention Vampire Recherche et Extermination) avec pour mission de ramener une créature vivante. Ange comprend rapidement que ces messieurs voient ces créatures comme un tremplin formidable vers l’immortalité et plus de pouvoir mais elle aura un bon gros pépin sur les bras en plus d’une vampire de première catégorie venant à Paris faire le ménage…

J’ai commencé ce livre un vendredi soir bien tranquille dans mon lit et comment dire que les premières scènes m’ont rendu un brin pas fière sous ma couette ^^ obligée de continuer jusqu’à des moments plus calmes pour éteindre la lumière mais le rythme fait qu’on a du mal à le lâcher de toute façon.

En bref, un livre qui dépote, de l’action à foison avec quelques scènes bien crados et une héroïne que j’ai beaucoup aimé bien que l’amourette avec Auguste c’était pas franchement le plus approprié mais heureusement loin d’être centrale.

Bonne lecture !

9 réflexions au sujet de “Givre, Partie 1 par Jean Vigne”

  1. Je connaissais pas du tout et généralement, les livres avec des vampires je m’en méfie. Je ne pense pas que le style du livre doit être aussi attractif que les histoires de Sire Cédric mais comme tu dis ça à l’air de dépoter sévère et ça donne vraiment envie de tester. Je note.
    Merci pour ta chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Mais c’est tellement ça. Bon après, si tu me dis qu’il y a de bonnes scènes de bagarre et du sang à gicler partout, je suis preneur 😀 (ok, j’avoue que je dois pas faire super bonne impression pour le coup haha).

        Aimé par 1 personne

      2. Non non c’est ce que je cherche aussi 😉😉 par contre avec Auguste je déplore quelques pensées un peu mièvres Bouh mais ça ne prend pas vraiment le pas sur l’intrigue heureusement

        Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s