Fantastique, Lectures "La tête dans les étoiles"

Ce que murmure la mer par Claire Carabas

ce-que-murmure-la-mer-962087-264-432

Editions Magic Mirror

Ebook

Paru en 2017

 

Quatrième de couv’ :

 » Je quitte mon monde, une fois de plus, pour aller à la rencontre du vôtre.
Je m’approche des lumières qui ceinturent vos rivages.
Je respire l’odeur de votre terre, de vos plantes et de vos feux.
Je longe vos côtes. Je peux nager longtemps.
Inlassable, je fends l’eau. Je cherche ce chant à nul autre pareil.
Ce chant que les femmes adressent à leurs hommes perdus.  »

L’histoire de la sirène qui aimait l’homme n’a pas d’âge, l’impossibilité de cette pulsion se noue à la manière des grandes tragédies et étouffe inexorablement l’héroïne. Pourtant, quand Galathée aperçoit Yvon, solitaire sur son bateau à voiles, l’amour la foudroie et la pousse à toutes les folies. Éperdue, désespérée, animée par un espoir aveugle, elle parvient à se faire une place dans la vie du jeune marin, mais qu’en est-il de son cœur?

Redécouvrez le conte d’Hans Christian Andersen à travers les témoignages des amants empêchés et vivez le drame comme jamais vous ne l’avez exploré : de l’intérieur.

Mon avis :

Je remercie les Editions Magic Mirror pour l’envoi de cet ebook en SP aux petits ululeurs ayant soutenu leur ouverture ^^ :

Ce que murmure la mer est une réécriture du conte d’Andersen La petite sirène et vous pouvez oublier la version Disney qui ne s’approche ni de près ni de loin à l’une ou l’autre de ces versions, les histoires d’amour se finissent mal en général ^^

L’alternance des points de vue entre Yvon le marin et Galathée la sirène offre un récit rythmé. L’utilisation du « Je » pour chacun des personnages permet de suivre leur évolution au plus près et de voir se profiler la catastrophe finale créée par l’impossibilité de communication entre nos deux protagonistes, de leurs attentes envers l’autre et déceptions (ce qui au final peut faire écho à tous les couples en perdition).

Galathée est attirée de manière irrésistible par le monde de la surface, la richesse du Roi son père et la magnificence du monde sous-marin ne sont que prison dorée pour cette petite sirène assoiffée d’aventure. Yvon est un humain appelé par le grand large, en pleine course à voile en solitaire type Vent des globes, il ne se sent bien que sur son bateau même si la mer est une amante dangereuse. Galathée croisera cet homme une fois et ce sera l’amour fou, elle sacrifiera beaucoup dans la plus grande des souffrances pour assouvir son désir.

Une fois ce binôme formé sur la terre ferme, c’est une lente agonie des espoirs déçus qui s’installe et une fin tragique bien que radicalement différente (comme le laisse présager le tout début).

En bref, j’ai été ravie de lire cette réécriture qui m’a beaucoup plu. Comme pour le premier opus de la maison d’édition, Ronces blanches et Roses rouges, le conte original se trouve à la fin du livre et c’est une bonne idée.

Bonne lecture !

12 réflexions au sujet de “Ce que murmure la mer par Claire Carabas”

    1. Conte adulte cruel qui rejoint de très près le conte original, certains ont été déçus justement par ce fait mais il m’a bien plu et j’y vois un peu le manque de communication de beaucoup de couples modernes.

      J'aime

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s