Adolescent / Young Adult, Fantastique, Lectures

Dead Time, Saison 1 par Mathieu Guibé

elvira-time-tome-1-dead-time-mathieu-guibc3a9-c3a9lodie-marze-chat-noir

Editions du Chat noir

Collection Féline

193 pages

Paru en 2014

Quatrième de couv’ :

L’existence des vampires n’est plus un secret pour personne. Alors que le tout Hollywood les décrit comme les amants du siècle, notre bon vieux gouvernement des États-Unis a tranché. Chaque rejeton aux dents longues se verra proposer un choix : se référencer auprès des autorités et survivre comme un animal en cage ou rester libre et se faire traquer par des chasseurs de primes rémunérés par l’état. Perso, je préfère la deuxième solution. C’est beaucoup plus lucratif pour mes finances depuis que j’ai hérité de l’entreprise familiale. Le problème, c’est qu’à 17 ans, je suis encore enchainée au lycée et je dois concilier cours de math et exécutions sommaires. D’aucuns diront que j’ai la fâcheuse tendance à ramener plus de boulot au bahut que je ne rapporte de devoirs à la maison. C’est pas faux.

Alors voyez-vous, quand on doit gérer tous ces vampires attirés par le miasme hormonal émanant de mon école et qu’en plus, on s’appelle Elvira, la vie n’est pas simple.

Une ado qui se plaint de son calvaire quotidien ? Rien de neuf à l’horizon, me direz-vous. Mais croyez-moi, je sais garder les pieds sur terre. Ma vie aurait pu être bien pire : j’aurais pu être un de ces monstres et me retrouver du mauvais côté de mon pieu.

Mon avis :

Merci à ma petite Caro pour m’avoir prêté ce livre (et en plus je suis à jour dans mes emprunts, yeah) :

Je connaissais déjà Mathieu Guibé pour son roman Even dead things feel your love et son recueil de nouvelles A un sanglot de moi, tu reposes (je désespère de trouver Atalan, chroniques d’un ange déchu). Dead Time se situe dans un style totalement différent, beaucoup moins sombre et mélancolique qu’habituellement.

Même si notre héroïne, Elvira, a traversé des périodes très dures elle garde un humour noir qui m’a fait régulièrement sourire. Look destroy et faux papiers pour poursuivre la carrière de chasseuse de vampires comme son défunt père, elle n’a pas froid aux yeux et sait se battre pour faire mordre la poussière aux vamps qu’elle surnomme des « pédophiles » (et son raisonnement est très juste, des mecs vieux de plusieurs décennies à quelques centaines d’années qui trainent dans les lycées c’est louche).

Les personnages secondaires de Ludwig et Belinda amènent un certain côté décalé et font bien péter des câbles à notre héroïne, ils savent pourtant rapidement se rendre indispensables. Ludwig est le cerveau de l’équipe, Elvira les muscles et Bélinda la débrouille. On croise également une sorte de samouraï au look hyper particulier mais j’ai oublié son nom, désolée (et j’ai déjà rendu le livre).

On sent que l’auteur s’est amusé en écrivant cette histoire parsemée de références qui raviront les geeks.

En bref, si vous avez été un fan de la première heure de Buffy contre les vampires, vous pourriez être intéressé par ce livre qui est somme toute divertissant même si je préfère les textes plus adultes de Mathieu Guibé pour ma part.

Bonne lecture !

18 réflexions au sujet de “Dead Time, Saison 1 par Mathieu Guibé”

      1. Aïe introuvable en numérique et apparemment idem pour la version papier, peut-être envoyer un mail à l’auteur pour savoir s’il compte le mettre en ligne en version numérique

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s