Science Fiction

Refuge 3/9 par Anna Starobinets

couv60958509

Editions Pocket

Ebook

Paru en 2018 (2016 Editions Agullo)

 

Quatrième de couv’ :

Masha est une jeune photographe russe en reportage à Paris. Oppressée par une sensation de malaise provoquée par des cauchemars et des trous de mémoire inexplicables, elle décide de rentrer en Russie, malgré les mises en garde d’un collègue : il se préparerait des événements préoccupants à Moscou. Alors qu’elle entame son périple de retour, elle se métamorphose en clochard atteint de pneumonie… Yasha, petit garçon victime d’un traumatisme crânien après une chute dans un parc d’attraction moscovite, se retrouve admis dans un étrange hôpital peuplé de créatures inquiétantes tout droit sorties du folklore russe… Joseph, joueur de cartes et tricheur professionnel russe, est emprisonné en Italie et décide de s’évader pour regagner la Russie. Au cours de cette évasion, il se transforme subitement en araignée avant de grimper à bord d’un paquebot qui le ramènera à bon port. À peine débarqué, il constate que le pays est plongé dans un profond sommeil… Quels liens unissent ces trois personnages égarés entre deux mondes qui se font écho, et parviendront-ils à se rejoindre dans ce labyrinthe de l’irrationnel ?

Mon avis :

Dernier roman lu dans le cadre de ma découverte des écrits de Anna Starobinets, je sais j’ai tardé mais j’avais la flemme et celui-ci vous avez déjà mon avis dans sa version audio depuis 15 jours ^^

  • L’intrigue :

Marie est une photographe russe en reportage à Paris, sa mémoire la fuit et sa santé se détériore brutalement. Son collègue Anton lui conseille de demander l’asile politique avant de partir mais Marie est appelée par la Russie. Son périple démarre sur une métamorphose étrange, c’est sous les traits d’un clochard malade qu’elle va remonter le fil de ses souvenirs enfouis. En parallèle, le Garçon est un enfant qui se fait enlever dans un manège et se trouve catapulter dans un monde étrange où tout le monde l’appelle Ivan alors que ce n’est pas son prénom. Enfin, Joseph voit son destin rejoindre celui des deux premiers, prisonnier en Italie, il s’enfuit de prison pour obéir à ce désir lancinant, rejoindre la Russie.

C’est sur une annonce de fin du monde que ces 3 destinées vont se rejoindre.

  • Les personnages :

Marie est photographe et d’origine russe. Elle est soudainement incapable de se souvenir de ce qu’elle a fait la veille, qui elle est et qui est son président élu récemment et pour lequel son collègue refuse de rentrer dans leur pays. Marie se sent de plus en plus malade et à son réveil, elle se rend compte qu’elle n’a plus son apparence mais celle d’un SDF, très malade qui plus est. Le périple qui la ramènera dans son pays natal fera ressurgir un à un tous les souvenirs qu’elle avait enfouis jusqu’au plus sombre.

Le Garçon est l’identité sous laquelle on rencontrera notre deuxième protagoniste. Il est dans une fête foraine et lors d’un tour de manège dans un train fantôme, il y a une panne et le Garçon se fait enlever par une étrange créature. Il se retrouvera dans un monde parallèle, fermé sur lui-même et aucun moyen d’en sortir ou plutôt, un pacte va être sellé et le Garçon surnommé Ivan par ses nouveaux amis va apprendre à développer ses pouvoirs.

Notre troisième personnage est Joseph qui se trouve dans une prison italienne. Un jour il ressent le désir irrépressible de rentrer chez lui en Russie pour retrouver sa famille et sa fuite va être assez rocambolesque. Il se rend compte qu’il est transformé en araignée et c’est sous cette forme qu’il va entamer son périple. A cette occasion il va repenser à son activité de tricheur de cartes, sa maitresse, ses erreurs et sa famille.

Chaque destin est lié on se doute d’ailleurs de qui est Joseph arrivant très tard dans le récit.

  • Les thématiques :

Anna Starobinets nous livre un récit mélangeant science fiction, weird et fantastique avec également l’utilisation de contes pour enfants. Celui d’Hansel et Gretel est le plus présent mais il y a également quelques personnages de la Belle au bois dormant. Anna Starobinets invoque également le folklore de sa culture russe, Baba Yaga étant la plus importante mais également Celui qui raconte peut-être le dieu Peroun qui est celui qui s’exprime à travers le tonnerre. si vous vous y connaissez mieux en mythologie slave vous pourrez me dire si ça vous parle.

Pour Marie comme pour Joseph, on est sur la métamorphose comme forme de pénitence, qu’ont-ils bien pu faire et qu’est-ce qui les lie ? Tout le récit va nous le faire découvrir au fur et à mesure. On reste toujours à la lisière du monde du rêve qui se mêle au réel, la touche de science fiction est plutôt ténue, il y a quelques bribes d’information comme quoi un deuxième soleil s’approche et qu’une catastrophe climatique massive s’annonce mais c’est plus une ambiance et comme je vous le disais plus tôt, la weird est bien présente, attendez vous à quelque chose de surréaliste dans le style, si vous n’aimez pas…ça va être compliqué ^^

En bref, le roman avec lequel j’ai eu le plus de mal pour raccrocher les wagons, je l’ai trouvé un peu longuet mais j’aimais bien le mélange de folklore et de contes pour enfants.

D’autres avis chez : Joyeux Drille,

Bonne lecture !

2 réflexions au sujet de “Refuge 3/9 par Anna Starobinets”

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s