Fantastique, Lectures "La tête dans les étoiles"

Riverdream / Rêve de Fèvre par Georges R. R. Martin

C1-Riverdream

Editions Mnemos

Collection Dédales

Ebook

Paru en 2012

(Vient de reparaître en 2019 chez Pygmalion sous le nom Rêve de Fèvre)

 

Quatrième de couv’ :

Mississippi, 1857.
Quel capitaine de vapeur sensé refuserait le marché de Joshua York ? Cet armateur aux allures de dandy romantique offre des fonds illimités pour faire construire le navire le plus grand, le plus rapide et le plus somptueux que le fleuve ait jamais connu. En échange de quoi ses exigences paraissent bien raisonnables : garder la maîtrise des horaires et des destinations, et, surtout, ne jamais – à aucun prix – être dérangé dans sa cabine hermétiquement close, dont il ne sort qu’une fois la nuit tombée.
Voilà enfin l’occasion qu’attendait le capitaine Marsh, vieux loup de rivière aux proportions gargantuesques, pour relancer sa compagnie en perte de vitesse. Si ce formidable vapeur lui permet de coiffer ses concurrents au poteau, peu lui importe les lubies de l’étrange armateur. Jusqu’au jour où une vague de meurtres sanglants apparaît dans le sillage du Rêve de Fèvre…

Mon avis :

Le Trône de fer a fait sensation pour les amateurs de fantasy et les autres, mais Georges R. R. Martin, c’est beaucoup d’autres écrits :

  • L’intrigue :

Abner Marsh est Capitaine d’une flotte prospère dans le commerce sur le Mississippi, enfin, il l’était. Après plusieurs accidents sa flotte fière de plusieurs bateaux s’est vu drastiquement réduite, incendie, froid glacial avec morceaux d’iceberg, il ne lui reste plus que le Eli Reynolds, 7 ans au compteur, un rafiot poussif bon pour la réforme. Abner n’a plus de Capitaine que le nom et encore…jusqu’à un mystérieux rendez-vous…Joshua York, homme d’une pâleur à faire peur, offre de l’or au Capitaine et lui propose de s’associer à la condition qu’il ne pose aucune question sur le comportement étrange qu’il pourrait adopter. Abner sent une entourloupe mais son rêve d’être à la tête du plus beau bateau à vapeur et battre à la course l’Eclipse est le plus fort. N’empêche…il se passe de drôle de trucs autour de ses noctambules…

  • Monde et temporalité :

Cette histoire se déroule durant l’année 1857 puis quelques ellipses jusqu’après la guerre de Sécession. On va suivre en alternance l’aventure d’Abner auprès de son associé York et la vie plus sombre et nonchalante de la clique de Damon Julian près de la Nouvelle-Orléans. La toile de fond est très présente, l’auteur s’est beaucoup renseigné sur l’époque, le commerce du Mississippi et les noms des plus fameux bateaux à vapeurs ayant sillonné l’époque. La première moitié du roman est très imprégnée de la fierté des marins, de la nonchalance du fleuve et des paysages qui défilent mais derrière la beauté se cachent le mal et le vice.

  • Vampire, vous avez dit vampire ?

Quand on est plus ou moins féru de littérature vampirique, un personnage plus blanc que blanc, tout fin, beau et autre clichés, on devine immédiatement la bestiole dont on va nous causer mais ce cher Georges s’est approprié le mythe et en a recréé un à sa sauce et ça c’est cool. Dans cette histoire, les Gens de la nuit s’amusent de ce mythe inventé par les humains mais déteste ce mot, le folklore attaché autour également, la lumière du soleil qui peut tuer effectivement c’est une réalité mais l’ail et la religion, on peut oublier.

Deux clans s’affrontent, York a trouvé un moyen scientifique pour faire évoluer sa race et la rapprocher des Gens du jour mais Damon Julian, l’autre Maître du Sang, désire continuer à vivre comme avant, les humains n’étant que du bétail, ses arguments m’ont pas mal amusé, j’avais l’impression d’avoir un débat entre spécistes et antispécistes, on rigole, on rigole, mais ne vous y trompez pas, c’est une histoire horrifique qui nous est servie, le sang va ruisseler de plus en plus dru au fil du Mississippi.

En bref, si vous rigolez quand on vous parle de vampire végétarien et qui brille au soleil ce livre est fait pour vous ^^

D’autres avis chez : Lupa

Bonne lecture !

9 réflexions au sujet de “Riverdream / Rêve de Fèvre par Georges R. R. Martin”

  1. Trop contente de lire ta chronique (merci pour le lien 😉 ), j’ai de beaux et sanglants souvenirs qui remontent à la surface grâce à toi 😎 J’ai aimé les rives du Mississippi, et cette déclinaison du vampire à la plume GGR Martin…. Délicieux !

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s