Fantasy, Lectures "La tête dans les étoiles"

Tigane par Guy Gavriel Kay

b6b00b678a7e19a4f07f236f0fe621e5

Editions l’Atalante

Collection la Dentelle du cygne

Ebook

Paru en 2018 (initialement en 1998)

 

Quatrième de couv’ :

La bataille de la Deisa – où le prince Valentin a disparu, défait par l’armée et la sorcellerie du roi conquérant Brandin d’Ygrath – a scellé le sort de la péninsule de la Palme. Longtemps déchirée par les querelles intestines de ses provinces-Etats la voici sous la férule partagée de Brandin et d’Alberico de Barbadior, tyrans et maîtres sorciers.
La résistance renaîtra d’une poignée d’hommes et de femmes conduits par le prince héritier Alessan, sous le masque de ménestrels et de marchands itinérants. Une longue et dangereuse croisade les attend, pour libérer la Palme et ramener au jour le nom même du pays de Tigane et l’éclat de son histoire, éradiqués de toutes les mémoires par la vengeance du roi sorcier.
Dans ce monde inspiré de l’Italie de la Renaissance, Guy Gavriel Kay compose une épopée fantastique d’une puissance et d’une originalité rares. Les passions humaines et politiques y vibrent à la mesure d’un grand roman d’aventures pathétique, qui se lit aussi comme une métaphore de l’impérialisme, de l’occupation, de l’exil en son propre pays et de la lutte de libération.

Mon avis :

Je suis enfin entrée dans le monde de Guy Gavriel Kay, le maître de la fantasy historique en compagnie d’Aelinel et de Lutin qui nous a pris toutes les deux par la main :

  • L’intrigue :

La Palme était mûre pour être cueillie, Brandin d’Ygrath venant de l’Orient et Alberico de Barbadior arrivant de l’Espagne ont conquis toutes les provinces ou presque à part une, le Senzio, ils sont ennemis mais chacun est resté ensuite sur son quant à soi en attendant le prochain mouvement de l’autre. Ces deux puissants sorciers n’ont pas eu beaucoup de résistance sauf pour l’un d’entre eux. Brandin avait laissé un territoire à conquérir pour son fils favori Stevan pensant que tous ces provinciaux étaient d’égale faiblesse, le Prince Valentin a tué Stevan et la vengeance de Brandin a été terrible. De cette vengeance, la Basse Corte est née, ses habitants contraints à la fuite ou la pauvreté, les mauvais traitements et surtout, l’oubli insoutenable de tous. Oeil pour oeil, dent pour dent, 20 ans plus tard, la génération suivante se soulève la rage au coeur.

  • Le monde et le système politique :

L’auteur a utilisé comme cadre pour son histoire la renaissance italienne au niveau de la péninsule appelée La Palme et composée de plusieurs territoires, 9 au total, qui ont l’habitude de se tirer dans les pattes. Cette dissension constante a permis a deux sorciers de mettre la main sur le territoire annexant chacun 4 territoires. Le Senzio est la seule province à rester plus ou moins indépendante avec un Grand Duc qui s’est empressé de baisser son froc et se rétrograder lui-même au rang de gouverneur. A l’ouverture du roman, on est prévenu que tout doit se prononcer à l’italienne pour une bonne immersion.

En vingt ans, une sorte de statu quo existe entre les deux puissants sorciers, le peuple est écrasé par les taxes. Il y a de la gronde dans les tavernes mais les soldats sont promptes à sévir. A tout moment on peut être dénoncé ou entendu pour des propos tendancieux, on risque d’être torturé avec toute sa famille et exposé aux yeux de la foule histoire de bien faire passer l’envie de prendre les armes pour recouvrer la liberté.

  • Les personnages :

Les sorciers :

Alberico de Barbadior : Ce premier tyran est passé à un cheveu de mourir mais pour éviter cette tragédie personnelle, il mobilise énormément de magie ce qui va grandement le diminuer. Il donnera le change dans la cruauté mais en ayant accès à certaines de ses pensées, on se rend compte que c’est surtout un pauvre couillon qui attend depuis 20 ans que son foutu empereur décède pour rentrer dare dare à la maison et prétendre au trône. Bref, difficile de le haïr tellement il fait pitié.

Brandin d’Ygrath c’est encore autre chose. Il a jeté un sortilège puissant qui le lie au sol de la Palme afin de s’assurer, dans l’immortalité induite par le sort, que tous les habitants de la province ayant tué son fils Stevan décède jusqu’au dernier et les générations suivants également jusqu’à l’oubli de tous. Peut-on haïr un tyran qui n’a eu d’autre réaction que venger la mort de son enfant ? Peut-on d’ailleurs le voir lui-même comme un tyran ? Sous les yeux de Dianora, on apprendra à le comprendre et dissocier l’homme du roi.

Les opprimés :

Le premier groupe de résistants comprend Devin qui est enrôlé par Alessan, tous deux musiciens dans une troupe qui réussit brillamment mais la révolution en marche mise en branle par Alessan et le fameux complot Sandreni les appelle ailleurs. Ils sont accompagnés de Catriana et Baerd. Ils sont tous de la jeune génération de la cité rebaptisée Basse Corte par le sortilège de Brandin les contraignant à l’exil et à mourir en ne laissant aucune trace dans l’Histoire, leur butte est de redonner vie dans le coeur de tout le peuple de la Palme à cette province oubliée.

Le Duc Sandre a commencé à réfléchir au complot visant Alberico 2 ans auparavant. Il a tout orchestré mais tout perdu sur ce pari fou. En passant pour mort il a les coudées franches pour faire pencher la balance dans le plan d’Alessan mais c’est lui qui fait voir plus grand au jeune homme qui restait obnubilé par Brandin, s’il veut libérer la péninsule c’est les deux sorciers qu’il faut éliminer en même temps sous peine de voir le survivant annexer toute la péninsule à son compte et continuer de faire régner sa tyrannie.

De l’autre côté, on rencontre Dianora qui vit au saishan de Chiara, c’est l’une des favorites du tyran d’Ygrath, mais il y a un petit quelque chose chez elle qui n’est pas ce qu’il parait. On va en apprendre plus sur son plan premier au fur et à mesure des immersions dans son passé, ses plans patiemment montés un par un pour atteindre son objectif, c’était sans compter le temps qui passe et…son coeur. Une histoire d’amour impossible.

En bref, on va pas se mentir, c’était super long ^^. Une fois bien compris qui est qui ainsi que les tenants et aboutissants, j’ai lu en vitesse accélérée tellement il y a de détails qui n’apportaient rien à l’intrigue (tout au décor par contre). Disons que c’est à vous de voir si vous voulez savourer en prenant votre temps ou si comme moi vous êtes plus intrigués par le développement des complots et donc passez plus vite aux scènes d’action, bien que action n’est pas forcément le bon mot, il s’agit surtout d’un roman de fantasy politique, les pions sont avancés en sous-marin et ce côté était très plaisant. Ne vous fiez pas au fait que j’ai beaucoup sauté les pages, j’ai bien aimé ma lecture c’est juste que je suivais parfaitement le déroulé de l’histoire sans avoir besoin d’autant de détails ^^

D’autres avis chez : AelinelLutin.

Bonne lecture !

15 réflexions au sujet de “Tigane par Guy Gavriel Kay”

  1. C’est cool de savoir que tu as aimé ! Tu as bien fait de ne pas te laisser distraire par de longues descriptions qui auraient pu atténuer ton enthousiasme ^^
    Rendez-vous très bientôt pour Les Lions d’Al-Rassan 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Moi qui doit découvrir Guy Gavriel Kay depuis un bout de temps, ça me fait un peu peur. Autant le côté fantasy politique me va parfaitement, autant les longues descriptions c’est pas trop mon truc. Je note de ne pas oublier ma machette si je me lance un jour dans celui-là. ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Cet auteur m’a tout l’air d’être un MONUMENT *.*
    Je viens de recevoir Les chevaux célestes et le Fleuve céleste pour mon anniversaire – deux beaux pavés sur lesquels j’ai SUPER hâte de me jeter. Tigane ce sera donc pas pour tout de suite, mais si jamais ça matche avec Guy Gavriel, je repasse faire un tour ici pour achever de me convaincre (et de me mettre en garde mine de rien sur la longueur !).

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s