Lectures "La tête dans les étoiles", Science Fiction

Acadie par Dave Hutchinson

th-4

Editions Le Bélial’

Collection Une Heure Lumière

112 pages

Paru en 2019

 

Quatrième de couv’ :

Parce qu’il était précisément le type qui avait le moins envie du poste, Duke a été désigné Président de la Colonie. La Colonie, c’est cet ensemble d’habitats spatiaux cachés dans un système stellaire isolé et sans grand intérêt. Le boulot de Duke, purement honorifique, lui permet de se la couler douce… sauf dans les situations de crise comme celle qui se présente. Car voilà qu’une sonde en provenance de la Terre arrive aux frontières du système. Pour les résidents de la Colonie, il n’y a pas pire nouvelle. Cela fait cinq siècles qu’ils fuient l’autorité terrienne : sous la houlette de la généticienne Isabel Potter, ils ont établi une véritable utopie itinérante où une frange toute particulière de la population, les Ecrivains et les Gamins, peut laisser libre cours à sa créativité en matière de reprogrammation génétique. Etre rattrapés est tout simplement inenvisageable : pour avoir violé les strictes lois bioéthiques terriennes, même il y a plusieurs siècles, c’est la peine capitale qu’ils encourent. Heureusement, Duke est l’homme de la situation… non ? Court roman roublard mené à cent à l’heure, Acadie questionne avec humour et acuité les dérives d’une science sans conscience.

Mon avis :

Ce livre valide la catégorie « Rêverons-nous de moutons électriques ? » du menu Automne astral du Pumpkin Autumn Challenge ainsi que la catégorie « Un cinnamon roll et un chaï latte, à emporter s’il vous plait ! » du menu Automne douceur de vivre (combooooo) :

  • Pourquoi Acadie :

Selon le dico, Acadie serait un nom utilisé pour une nation sans reconnaissance explicite. Vous avez un exemple en Amérique du Nord avec quelques îlots au Canada et aux Etats-Unis, seule la Louisiane correspond à une nation acadienne avec des frontières reconnues, pour en savoir plus sur les fondations de la prime Acadie, je vous revoie vers wiki.

Dans ce livre, il est donc question d’une planète reculée dans un système éloigné de tout, (un peu le trou du cul de la galaxie quoi ^^) où les habitants se font tout petit pour ne pas se faire choper par les autorités car leur existence même est interdite selon la loi bioéthique que la population a joyeusement enfreinte.

  • L’intrigue :

John Wayne Faraday, surnommé Duke, est réveillé le lendemain de 150ème anniversaire car la ligne d’alerte a détecté une sonde terrienne voyageant dans leur système. En tant que président de la Colonie, Duke est celui qui doit prendre les décisions et responsabilités pour la sécurité de tous en concertation avec son équipe de scientifique. Il est un peu un dirigeant fantoche car même lui n’en mène pas large face à Isabel Potter, le croque-mitaine de l’espace à qui il doit rendre des comptes.

  • Le monde, son système politique & sa science :

Ce monde est construit en plusieurs sphères imbriquées taillées dans un kudzu, une liane originaire d’Asie orientale qui peut grimper jusqu’au sommet des arbres et pousse d’environ 15 m par an, avec des racines très profondes. Il n’y a pas de gravité et les habitants flottent tous plus ou moins habilement dans leur habitat. Il a également fallu repenser tout ce qui touchait aux liquides pour pouvoir boire sans s’en mettre partout.

Duke n’est pas franchement habile avec la chute, les Ecrivains ont dû faire plusieurs réglages sur son génome afin de l’aider à maîtriser sa terreur du vol et ses nausées. On n’a jamais de réelle explication sur la définition des Ecrivains mais c’est assez transparent dans l’histoire, ce sont les scientifiques qui faisaient partie de l’équipe d’Isabel Potter et le côté « écriture » se trouve dans les manipulations génétiques les plus originales, dans ce monde il n’est pas rare de croiser des êtres tirés des Marvel, Tolkien et autres oeuvres littéraires et cinématographiques à succès. Les Ecrivains sont d’ailleurs de très grand fans de Tolkien.  

Comment devenir Président de la Colonie ? Montrer qu’on s’en bat les steaks littéralement. Tout le monde est obligé de se présenter mais personne n’est intéressé par le poste (ce qui fait partie des prérogatives d’ailleurs car moins tu veux briller au soleil, plus t’es utile et pragmatique, à méditer…). Duke faisait comme tout le monde, sa petite campagne sans motivation en serrant les fesses pour ne pas être retenu, il se trouve que le jour des élections il devait conduire quelqu’un dans une autre ville ce qui a été interprété comme un je m’en foutisme total et hop, il a été nommé Président.

En bref, j’ai bien aimé l’humour de Duke pauvre clampin qui se dépatouille de la tuile qui lui tombe dessus comme il peut. Les idées développées sont intéressantes : vit en osmose avec son lieu d’habitation, la façon dont ils utilisent le kudzu pour fonder la Colonie, les avancées génétiques exponentielles et une autre chose mais qui arrive sur le tard, il est question d’IA mais je ne vous dis pas de quelle façon.

D’autres avis chez : CelindanaeDionysos,

Bonne lecture !

68859101_719053795204742_3969961395520274432_n

10 réflexions au sujet de “Acadie par Dave Hutchinson”

      1. Il attend sagement son tour, et le tour vient moins vite quand c’est du papier, d’autant que j’ai encore deux SP papier en attente. Mais je devrais pouvoir le caser facilement, comme c’est court.

        Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s