Autour du livre, Salons / Dédicaces

Bilan des Halliennales 2019

th

Coucou,

Le samedi 5 octobre dernier, se tenait le salon des Halliennales où je me rends maintenant chaque année depuis 2016, le rendez-vous incontournable (autant que la vie nous le permet) pour toute la Team du Nord, cette année c’était sans notre Benji qui nous a bien manqué mais avec le retour de notre Elo d’amour qui manquait l’année dernière, espérons la Team au complet pour l’an prochain.

Il est vrai que je vais à ce salon avant tout dans l’optique de passer une journée avec les copains avec le petit luxe de trainer au milieu des livres et d’un petit marché fantastique (ma passion bis). L’objectif de partir de ce salon avec 2 livres repérés en avance a été relevé sans peine.

Tout d’abord, après un petit tour et une frite (dans le Nord tu manges des frites c’est obligatoire voyons ^^) en demandant à la gentille dame devant nous dans la file ce qu’était la sauce Hannibal (c’est plus doux que la sauce Ch’ti, j’ai remercié sans lui faire l’affront de demander et c’est quoi la sauce Ch’ti ? ^^), on est reparti faire un tour dans le gymnase transformé en salon littéraire de l’imaginaire pour une journée.

IMG_3890

Nous fûmes accueillis par rien de moins que le dieu Quetzalcoatl (il me semble) vu que cette année le thème du salon est l’Eldorado.

Premier achat chez le Chat noir avec le petit chaton Baba Yaga de Fabien Clavel qui me manquait, le 2ème était également présent en exclus mais j’avais le budget pour un et je m’y suis tenue. Petit coucou à Pascaline Nolot et son voisin Vincent Tassy (je peux affirmer que ce jeune homme gadouille à fond devant un bébé c’était trop marrant et chou), sachez que Comment le dire à la nuit n’aurait pas été tel quel sans la lecture de La Glace et la nuit de Léa Silhol, on a regretté la disparition des éditions l’Oxymore et Nuit d’avril et conseillé à Pascaline 3 titres incontournables de Léa Silhol, Conversation avec la Mort (je vous en avais touché deux mots rapides lors du podcast de Mars au féminin 2019), De sève et de givre et bien sûr La Glace et la nuit.

Vincent se souvenait que j’avais moins aimé Comment le dire à la nuit que son jeunesse Effroyable Porcelaine, c’est une lecture sur laquelle j’ai peiné pour diverses raisons mais j’avais du mal à mettre le doigts dessus, réfléchir sur le sujet (et la préparation du podcast sur le Plib m’oblige à faire cette petite gymnastique) commence à me donner quelques réponses, le personnage d’Athalie était hyper malsain et ne peut me permettre la moindre empathie mais là c’est trop perso alors j’arrête ici, mais un bouquin sur lequel on cogite pendant des mois, finalement, c’est plutôt une bonne chose, qu’on l’aime ou pas, il ne laisse pas indifférent.

Ma deuxième visite suivie de son achat a été pour Ariel Holzl et son Lames vives, je le voulais pendant le financement participatif sur Ulule du Plib mais il était déjà parti, je lui ai demandé de me faire un petit pitch pour me rafraichir la mémoire : mélange de dystopie – fantasy orientale – extrême-orientale façon roman choral avec des héros de 17 à 20 ans. Banco.

IMG_3895

Voilà, j’ai été sage hein ?

Et vous, vous y étiez ? Quels ont été vos achats ?

Des bisous !

18 réflexions au sujet de “Bilan des Halliennales 2019”

  1. Coucou, je ne sais pas si nous y étions en même temps ou non.
    J’ai craqué aussi pour les romans de Ariel Holzl. j’en ai pris deux à Vincent Tassy et un à Pascaline Nolot (son dernier). J’ai pris aussi le dernier de Cécile Guillot « thorgrove », « moitiés d’âmes » de anthelme hauchecorne (je l’attends parce que la bénévole ne l’avait pas mis dans ma pile mais c’est en cours), les deux derniers de aurélie wellenstein et « au bout des doigts » de gabriel katz.

    Oui je sais. Ça fait beaucoup mais moins que les autres années. Donc y a du mieux.

    Aimé par 1 personne

  2. Très sage et vu les tentations qu’il devait y avoir sur place, je ne peux que te tirer mon chapeau !
    Je pense aussi qu’un livre sur lequel tu cogites plusieurs mois après sa lecture a quelque chose de spécial qu’on l’ait apprécié ou non…
    Bonnes lectures !

    Aimé par 1 personne

  3. Tu as été très sage effectivement, je te tire mon chapeau 😉
    J’ai tellement aimé Apostasie, que je me serais jetée sur le petit dernier de Vincent Tassy sans hésiter !
    Un grand merci pour ce bilan Halliennales !

    Aimé par 1 personne

    1. Le petit dernier arrivera par la poste je l’ai pris pendant l’opération Ulule du Plib, par contre je lirais bien Apostasie il dit lui-même qu’il est le plus abordable de ses livres après son jeunesse bien sûr 😁

      J'aime

  4. Hey, faudrait une fois que tu me dises où tu te trouves, car 2 ans de suite qu’on y va en même temps et qu’on ne se croise pas :-/ La file pour Dabos j’ai halluciné (je trouvais qu’à l’époque Sire Cédric c’était déconné mais là elle a surement un plâtre pour son bras tellement elle a signé). Je compte faire une fois une interview de blogueur pour mes imaginafrites, sur salon avec un frite et une bière belge ça peut le faire ? 😀

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s