Fantasy, Lectures "La tête dans les étoiles"

Les Soeurs Carmines, T2 : Belle de gris par Ariel Holzl

th

Editions Mnémos

Collection Naos

Ebook

Paru en 2017

 

Quatrième de couv’ :

Trois semaines séparent Tristabelle Carmine du Grand Bal de la Reine. Trois semaines pour trouver la robe de ses rêves, un masque, une nouvelle paire d’escarpins… et aussi un moyen d’entrer au Palais. Car Tristabelle n’a pas été invitée. Mais ça, c’est un détail. Tout comme les voix dans sa tête ou cette minuscule série de meurtres qui semble lui coller aux talons.

En tout cas, elle ne compte pas rater la fête. Quitte à écumer les bas-fonds surnaturels de Grisaille, frayer avec des criminels, travailler dans une morgue ou rejoindre un culte. S’il le faut, elle ira même jusqu’à tuer demander de l’aide à sa petite sœur. Car Tristabelle Carmine est une jeune femme débrouillarde, saine et équilibrée. Ne laissez pas ses rivales ou ses admirateurs éconduits vous convaincre du contraire. Ils sont juste jaloux. Surtout les morts.

Mon avis :

Depuis le temps que je devais lire la suite, c’est maintenant chose faite et c’était bien chouette ^^ :

  • Retour à Grisaille :

Ce que j’avais aimé dans le premier tome c’était l’ambiance Tim Burton qui se dégageait du décor et on y replonge dès les premières lignes une ouvrant ce tome. C’est l’hiver, tout est toujours gris sale dû aux cendres qui retombent avec la neige venant des hauts fourneaux de Forge-Rage et des crématoriums.

L’intrigue reprend 3 mois après la fin de l’aventure de Merryvère dans Le complot des corbeaux, on voit comment Lady Carmine a sauvé la mise de sa cadette et les raisons pour lesquelles Tristabelle va prendre un thé chez une personne qu’elle n’apprécie pas, afin de prendre le pouls de la bourgeoisie après avoir perdu la face auprès de la reine de Grisaille à cause de la maladresse de sa soeur. Elle apprend au cours de ce thé que la reine organise un bal qui aura lieu dans 3 semaines, que des invitations se trouvent au marché noir et qu’une boutique de pompe funèbre cherche un.e assistant.e pour maquiller les morts. Tristabelle quitte les lieux forte d’un plan pour devenir la prochaine dame de compagnie de la reine.

  • Tristabelle :

Dans le premier tome, on avait eu un léger aperçu du caractère de cette magnifique jeune femme rousse, de tempérament froid et à la langue acérée, c’est une belle pimbêche qui me fait mourir de rire, bienvenue dans la tête de cette délicieuse psychopathe. Elle a un rapport quasi sensuel avec les armes blanches, elle manipule comme elle respire et méprise à tour de bras, son aplomb est tellement désarmant qu’elle s’auto-embauche face à un pauvre patron qui en reste comme deux ronds de flanc. Mais la belle a une cohorte de morts sur son chemin et un lieutenant de police curieusement intègre l’a à l’oeil, Eldritch Creusombre. Sûre d’elle, Tristabelle va tout de même tomber sur une rivale à sa mesure, Cassandra Terne. Ce qui est marrant également c’est que narrateur se fait couper le sifflet par la belle qui nous raconte elle-même car elle fait forcément mieux, voyez plutôt :

Elle marchait comme elle respirait, parlait, vivait : avec l’arrogance d’un prédateur sur son territoire de chasse, la cruauté d’un félin au royaume des souris, le mépris du serpent pour…

Un « serpent », maintenant ?! Bon, ça suffit ! Vous croyez que je n’entends pas vos persiflages ? Ce n’est pas parce que vous êtes une voix dans MA tête que cela vous donne le droit de m’insulter ! Ni de raconter n’importe quoi à mon sujet ! Qui vous a appris les bonnes manières ?! Je reprends les choses en main.

Et une autre citation pour la route parce que c’est trop bon ^^

Non, franchement, pour leur apprendre les rudiments de la haute couture, mieux vaudrait les écorcher vives et faire de leur peau des manteaux distingués. En toute simplicité.

Délicieuse n’est-ce pas ? ^^

  • Quelques mystères et un peu de nouvelles :

On va également poursuivre l’histoire de Merryvère en parallèle, par contre Dolorine sera entièrement muette ou presque dans ce tome, c’est à la fin seulement qu’elle claironne dans son journal qu’à la rentrée prochaine elle ira à l’école, ouvrant donc la voie pour le tome 3. Merryvère a quitté le manoir familial car elle se sent fautive pour son amie qui a rejoint les rangs de la Maison Vermeil, on a également des explications sur ce qu’était devenue Lady Carmine avant de revenir dans son foyer avec un nouveau bébé et Tristabelle se trouve face à une génétique…embarrassante…l’occasion de rencontrer son paternel pour la première fois. Entre Merry et le prince Blaise il y a des étincelles et quelques mystères comme l’évocation d’une huitième Maison qui a été détruite par les autres car elle avait des valeurs stupides comme l’honneur, la compassion, etc…

En bref, j’adore Tristabelle, on apprend beaucoup sur elle dans cette histoire et il faut savoir lire entre les lignes, elle est bien plus fragile qu’il n’y parait ou plutôt les épreuves vont la faire grandir et elle en devient très touchante, avec la petite Dolorine c’est la soeur que je préfère.

D’autres avis chez : Chut Maman lit !Moonlight SymphonyFungiLuminiLes livres de RoseIngrid.

Bonne lecture !

12 réflexions au sujet de “Les Soeurs Carmines, T2 : Belle de gris par Ariel Holzl”

  1. Les extraits sont effectivement délicieux J’aime beaucoup leur petit côté grinçant.
    Tout cela semble vraiment chouette, et je ne peux que confirmer mon envie d’en savoir plus… et de les lire, tout simplement 😉

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais beaucoup aimé Tristabelle dans le premier tome et suis plus ou moins certaine de l’adorer dans celui-ci 🙂 En tout cas, ça fait plaisir de voir que le charme de l’auteur opère dans cette suite 🙂

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s