Fantasy, Lectures "La tête dans les étoiles"

Boudicca par Jean-Laurent Del Socorro

60753

Editions ActuSF

Collection  Bad wolf

280 pages

Paru en 2017

 

Quatrième de couv’ :

Angleterre, an I. Après la Gaule, l’Empire romain entend se rendre maître de l’île de Bretagne. Pourtant la révolte gronde parmi les Celtes, avec à leur tête Boudicca, la chef du clan icène. Qui est cette reine qui va raser Londres et faire trembler l’empire des aigles jusqu’à Rome ? À la fois amante, mère et guerrière mais avant tout femme libre au destin tragique, Boudicca est la biographie historique et onirique de celle qui incarne aujourd’hui encore la révolte.

Mon avis :

Après l’essai transformé avec Royaume de vent et de colères, je profite de la présence de Boudicca dans les pré-sélections du PLIB2018 pour le sortir surtout que ça faisait un moment qu’il me tentait :

Boudicca, l’Histoire :

Jean-Laurent Del Socorro s’est clairement inspiré des écrits de Tacite pour nous présenter Boudicca, autrement connue sous le nom de Boadicée, reine guerrière celte qui a rassemblé plusieurs tribus vers 60 après JC pour botter le cul des romains hors de l’île de Bretagne (l’actuelle Angleterre).

Boudicca, la femme :

La naissance de Boudicca coûtera la vie de sa mère. Son père, le roi des Icènes, Antedios, ne le lui pardonnera jamais et Boudicca vivra une enfance et adolescence très solitaire. Sa petite camarade de jeu, Jousse, deviendra son amante et le restera même après son mariage avec Prasutagos. Les peuples celtes étaient apparemment très libres sur le plan de la sexualité. Très jeune, elle sera entrainée au combat et remarquera avec un certain malaise qu’il n’y a que des hommes dans la soldatesque romaine, elle se rend vite compte qui sera doublement perdant si les envahisseurs amènent leur culture.

Boudicca, la mère :

Après une jeunesse privée d’affection, la maternité apportera apaisement et réparation dans le coeur de cette jeune reine. Après le regret d’être mère qui animait Axelle dans son premier roman, j’ai l’impression que les diverses facettes de la maternité intéressent beaucoup notre auteur et me demande s’il y aura de nouveau cette question soulevée dans son troisième roman avec une nouvelle thématique, une question à lui poser aux prochaines Imaginales s’il est présent ^^

Boudicca, la guerrière :

Même si le peuple Trinovante est avant tout une tribu ennemie, le désir de bouter les romains hors de l’île tout en aidant un frère d’armes, Caratacos, mettra Boudicca sur le champ de bataille où elle commencera à marquer les esprits. Après une première défaite et suite au changement de politique de l’Empire romain ainsi que la mort de Prasutagos, un évènement terrible dans la vie de femme et de mère de Boudicca la jettera de nouveau sur le chemin de la guerre et elle mettra le pays à feu et à sang sur son passage.

En bref, c’est avec plaisir que je découvre la vie d’une femme hors du commun même si bien sûr l’histoire est romancée, au moins j’ai un chouette aperçu du combat de Boudicca pour la liberté de son peuple.

Bonne lecture !

9 réflexions au sujet de “Boudicca par Jean-Laurent Del Socorro”

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s