Lectures, Roman historique

Le nazi et le psychiatre : A la recherche du mal absolu par Jack El-Haï

51HZepZu9WL._SX210_

Editions Pocket

384 pages

Paru en 2015

 

Quatrième de couv’ :

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les hauts responsables nazis sont jugés à Nuremberg. Les Alliés veulent un procès exemplaire. Avant de passer en jugement, chaque prévenu doit être préalablement déclaré sain d’esprit et responsable de ses actes.
Douglas Kelley, un jeune psychiatre américain, a carte blanche pour étudier le profil psychologique de Hermann Göring et d’autres chefs nazis. Il leur fait passer une batterie de tests et s’entretient avec eux pendant des heures. Göring le fascine, au point qu’il poussera son étude au-delà de sa mission initiale. En voulant s’approcher trop près de la «bête», sa vie bascule.
Rentré aux États-Unis avant la fin du procès, il emporte avec lui toutes ses notes et ses études sur les chefs nazis. Hanté par son expérience, il se suicide douze ans plus tard en avalant une capsule de cyanure… comme Göring la veille de son exécution.

Mon avis :

Merci à Caro pour m’avoir offert ce livre en août dernier à l’occasion de mon anniversaire :

Le titre faisait depuis longtemps tilt dans ma petite tête mais pour autant je ne me faisais aucune illusion sur la « folie » des dirigeants nazis, les Hommes n’ont pas besoin de dysfonctionnement spécifique pour exercer le pire, l’occasion suffit. Par contre la petite surprise c’est que dans ces 22 dirigeants nazis, pour la très grande majorité, n’étaient même pas antisémites, l’ambition et l’égocentrisme démesurés pour des carrières qui frôlaient les sommets du pouvoir de manière fulgurante étaient seuls moteurs de ces hommes (bon il y en avait bien 1 ou 2 antisémites quand même faut pas déconner).

Par contre, vu le titre, je pensais que tout le livre traitait des interrogatoires sur les nazis par les psychiatres mais en fait non. On y trouve également l’histoire du psychiatre lui-même, le Dr Kelley, qui a lancé sa carrière grâce à ce procès et ses entretiens avec les prisonniers (d’ailleurs il a sorti un livre qui s’appelle 22 cellules à Nuremberg mais je n’ai pas trouvé sa référence en français) et ce qu’il y a de très intéressant aussi c’est que ce livre contient l’Histoire de la Psychiatrie et ses avancées suite à la Seconde Guerre Mondiale (le nombre gigantesque de soldats traumatisés à renvoyer sur le front le plus vite possible a permis nombre d’avancées dans ce domaine).

Entre le Dr Kelley et Göring, une certaine ambiguïté et fascination s’instaure, ces deux hommes se ressemblent énormément dans leur ego et leur ambition, il y a d’ailleurs quelques doutes sur l’impartialité du jeune psychiatre face à ce personnage. On apprend également que ces hommes qui ont changé la face du monde, pour beaucoup, se doutaient de ce qu’il se passait mais ne savaient pas dans le détail (et se gardaient bien de creuser la question), pendant le procès de Nuremberg, des vidéos ont été diffusées sur ce que les Alliés avaient découvert dans les camps, les réactions des accusés étaient édifiantes.

En bref, un bon livre pour s’instruire sur le procès de Nuremberg, la psychologie des nazis et les inquiétudes sociétales du Dr Kelley qui se concrétisent de nos jours (avec ce cher Trump), on peut dire que ce médecin avait prophétisé les futurs soucis des Etats-Unis en faisant un parallèle entre le « problème Juif » pour les nazis et le « problème Noir » qui se profilait à cette époque…réflexions très intéressantes.

Bonne lecture !

8 réflexions au sujet de “Le nazi et le psychiatre : A la recherche du mal absolu par Jack El-Haï”

  1. Il me tente bien ! (…)l’ambition et l’égocentrisme démesurés pour des carrières qui frôlaient les sommets du pouvoir de manière fulgurante étaient seuls moteurs de ces hommes >> dingue… Et pas sûre que notre actualité contemporaine fasse mieux !!

    Aimé par 1 personne

  2. Intéressant! Je en sais pas si je le prendrais sous peu, mais c’est un livre qui semble assez édifiant. Je ne fais guère d’illusion sur la nature et les motivations de certains de nos congénères… Même à l’heure actuelle.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s