BD, Lectures

End, T1 : Elisabeth par Barbara Canepa & Anna Merli

end-elisabeth

Editions Soleil

Collection Métamorphose

56 pages

Paru en 2012

Quatrième de couv’ :

Imaginez…
Si le monde autour de vous jamais ne se mouvait.
Si le murmure du vent et le chuchotement de la pluie se répétaient inexorablement dans leur devenir monotone…
Si le silence, souverain, régnait jusqu’à ce que l’invisible ne soit vôtre…
Tel est mon univers.
Un monde où la berceuse du temps a cessé d’entonner sa complainte.
Un monde anémié, privé de toutes couleurs, où les esprits et les âmes perdues trouvent enfin la paix dans leurs mausolées solennels et sans âge…
J’ai 13 ans.
Elisabeth est mon nom.
Mes cheveux sont blancs comme la vie.
Si le cœur vous en dit, vous pourrez me rencontrer.
Mais pour cela, il vous faudra mourir….

Mon avis :

Je ne m’y connais pas en BD mais comme j’en avais trouvé une qui était dans ma Wish pas chère sur Priceminister, je me suis dit que j’allais tenter…bon, je ne sais pas si ça vient de moi ou si pour débuter je n’ai pas pris une bonne BD mais je reste vraiment sur ma faim comme je le craignais.

Même si les dessins sombres me plaisent beaucoup, voyez plutôt (je n’arrive pas à faire de rotation, désolée) :

bloggif_587264119683c

J’ai trouvé assez malsain qu’on puisse voir Elisabeth pratiquement nue sur certaines pages alors qu’elle à 13 ans, à cet âge on a effectivement pour la plupart d’entre nous notre corps de femme mais ce n’est pas une raison pour le montrer surtout avec tous les pervers qu’il peut y avoir et intellectuellement on a encore un pied dans l’enfance ou en tout cas, on n’est pas à l’aise avec ce corps qui attire des regards et des remarques franchement déplacés (et pas que des ados mâles, le pire).

Revenons à nos moutons.

La Mort est omniprésente dans cette BD, Elisabeth se retrouve devant le cimetière, surprise d’y voir rassemblée ses amies et sa famille, quand elle se rend compte que c’est elle qui est morte c’est le choc. On la retrouve dans les limbes, entourées d’étranges créatures et elle tente de laisser un message à sa soeur Dorothea.

Dans le monde des vivants, Dorothea est très surveillée par les bonnes soeurs de l’internat de jeunes filles. Nora, la meilleure amie d’Elisabeth se questionne énormément sur l’accident, l’endroit surtout où ça s’est produit. Le secret est de mise, Elisabeth devient clairement un sujet tabou pour les nonnes et les jeunes filles vont tenter de trouver des réponses.

En bref, je termine cette BD avec plein de questions et aucune réponse, le T2 était prévu mais apparemment jamais sorti, donc à oublier.

Edit : Après recherche plus poussée sur le T2, je suis tombée sur une conversation sur BDgest où Barbara Canepa a annoncé elle-même que les séries END et Skydoll avaient du retard car son coauteur est gravement malade, donc pour ceux qui avaient été accrochés, il se pourrait qu’un jour, la suite sorte.

Bonne lecture !

15 réflexions au sujet de “End, T1 : Elisabeth par Barbara Canepa & Anna Merli”

      1. Lol de rien, j’ai fait un p’tit édit de cet article j’ai réussi à trouver une piste pour le T2 même si je ne sais pas encore si je lirai la suite

        J'aime

      1. En cherchant un peu j’ai vu que la série était en Stand by pour cause de maladie donc possible que ça reprenne un jour mais il est normal que la santé passe d’abord

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s