Fantastique, Lectures

Anamorphose, Invictus Tenebrae par Nathy

Editions Rebelle

Collection Lune de Sang

311 pages

Paru en 2012

(Réédité chez Lune Ecarlate en 2017)

 

Quatrième de couv’ :

Que l’on soit vampire ou humain, le passé d’un être laisse des marques indélébiles.
Dante se souvenait de tout.

La violence de l’attaque de Lucrezia. La panique ressentie quand les canines avaient effleuré sa peau et déchiré sa gorge. La douleur épouvantable qui fut la sienne ; le feu parcourant ses veines tandis qu’elle s’abreuvait de son sang. Les soubresauts de son corps refusant la perte de son fluide vital. Son envie de crier, alors qu’aucun son ne pouvait franchir ses lèvres. Des larmes qui coulaient sur son visage pendant qu’elle se délectait de sa vie. Son rire dément, ses humiliations, ses tortures.
Esclave, tel était son nom.

Bien des siècles plus tard, une jeune humaine, Camille, aussi torturée que lui, croisera son chemin. Seront-ils capables d’échapper à leur obscur destin ?

Mon avis :

Une plume qui m’avait ravie avec une nouvelle type réécriture du Petit Chaperon Rouge appelée Couleur de Sang, c’est avec plaisir que j’ai sorti son roman (enfin) de ma PAL :

Dante est un auteur de Bit-lit renommé, il a fondé sa propre maison d’éditions et entre autre…est un vampire. Personne ne l’a jamais vu et ça participe au mystère. Camille est une jeune femme très introvertie, sa famille a trouvé la mort dans un accident de voiture et elle s’habille de façon ample pour disparaître aux yeux du monde. Elle va entrer dans la maison d’édition en tant qu’illustratrice et faire la rencontre de son mystérieux patron.

On pourrait dire voici une énième romance avec un riche bel homme et une jeunette qui ne connait rien à la vie type 50 nuances de Grey et associés et ce serait faire une grosse erreur. On a deux personnages torturés par la vie et par la plume de l’autrice. Dante était un maxi connard en tant qu’humain mais une nuit il dragua la mauvaise femme et se retrouva transformé vampire contre son gré, esclave et torturé par la cour vampirique (rien à voir avec Twilight donc). Entre Camille et Dante, il y a beaucoup de méfiance au départ puis les épreuves vont les rapprocher, deux âmes blessées qui s’accrochent l’une à l’autre pour survivre.

J’aime beaucoup la plume de Nathy qui autant cruelle que poétique à la fois, un bijou gothique qui fait passer la romance en douceur à la réfractaire que je suis. En même temps, une romance me plait du moment où la chose n’est pas rose sucrée (et là c’est carrément noir charbon ^^) type amour maudit qui finit mal ou des personnages qui en bavent (on est servi).

En bref, une romance gothique avec des personnages à la psychologie bien travaillée et qui s’est lue très rapidement.

Bonne lecture !

10 réflexions au sujet de “Anamorphose, Invictus Tenebrae par Nathy”

  1. Je n’ai jamais entendu parler de ce livre ni de cet auteure. Autant, il m’intrigue un peu, autant celui que tu as cité avec la réécriture du Chaperon rouge et du mythe du loup m’intéresse plus. ^^
    En tous cas, merci pour ta chronique et la découverte! ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s