Fantastique, Lectures "La tête dans les étoiles"

Porcelaine par Estelle Faye

130102051242470740

Editions Les moutons électriques

Collection La bibliothèque voltaïque

E-book

Paru en 2013

Quatrième de couv’ :

Chine, vers l’an 200.
Xiao Chen est un comédien errant, jeté sur les routes par un dieu vengeur. Un masque à forme humaine dissimule son faciès de tigre, tandis que son cœur est de porcelaine fêlée. Son voyage va durer plus de mille ans.
Au cours de son périple, il rencontrera Li Mei, une jeune tisseuse, la Belle qui verra en lui plus qu’une Bête. Celle qui, sans doute, saura lui rendre son cœur de chair. Cependant Brume de Rivière, fille-fée jalouse et manipulatrice, intrigue dans l’ombre contre leur bonheur.
Pendant presque quinze siècles, rivalités et amour s’entrecroisent, tissant une histoire de passion, de tendresse et de sacrifice, sur fond de magie et de théâtre.

Mon avis :

En route pour les Halliennales, je m’étais prévue ma liseuse sachant que j’avais beaucoup de temps de trajet en train et que mon petit jeunesse n’allait pas me durer longtemps. C’est donc sur ce roman qui me tentait depuis longtemps que je me suis jetée et quelle merveille, pour un premier livre d’Estelle Faye (que je connaissais uniquement avec des nouvelles), je suis conquise.

Déjà le contexte, la Chine ancestrale, ces légendes, tout pour me ravir dès le départ. Nous faisons connaissance avec la famille Xiao, le père Lu est un potier émérite qui fait vivre tout le village par son art. Son fils Chen espère faire la fierté de son père qui malheureusement est tout entier consumé par son métier et sa recherche de perfection. Un jour dans la forêt, des esprits anciens vont de réveiller et se venger de la témérité des hommes qui puisent sans fin dans la Nature. Autre thème qui m’a énormément plu. Un sortilège va s’abattre sur Chen qui aura la tête d’un tigre ce qui le jettera sur les routes et là débutera son errance et sa carrière de saltimbanque.

Dans cette nouvelle famille très disparate, les valeurs de labeur et de tolérance seront à l’honneur. Luttes contre des démons, une fille fée et la recherche de l’immortalité.

La deuxième partie retrouvera Chen plus d’un millénaire après, plus froid et calculateur au premier abord, qui gagnera une épouse au jeu. C’était mal parti mais avec la dureté de la vie viendra l’amour. Toujours des sortilèges qui emprisonnent notre héros les uns après les autres, une Li Mei qui évolue et s’affirme.

La troisième partie 30 ans après sera plus violente, on ne tourne pas le dos à une femme blessée dans ses sentiments ^^ Vengeance !!!

En bref, j’adoooooore !

Bonne lecture ! (ouais je vous laisse comme ça ^^)

Fantastique, Fantasy, Lectures "La tête dans les étoiles"

Merveilles & Légendes de Bretagne « Frissons et Facéties » par Xavier Husson

9782919089550

Editions Au bords des continents

171 pages

Paru en 2013

Présentation du livre :

Ce livre est constitué de 12 contes traditionnels revissés par Xavier Husson. Il est l’auteur par ailleurs de la vingtaine d’illustrations qui accompagnent les textes. Parmi ces derniers, on trouvera quelques incontournables (la Gigue des Korrigans, la Ville d’Ys, le roi March’) mais aussi quelques contes moins connus (le Hoper Noz).

Mon avis :

J’adore les contes et légendes de France comme du monde entier, cette collection reprend essentiellement les contes traditionnels de notre beau pays. Cependant, je n’avais pas fait attention à une chose, c’est que celui-ci est axé…jeunesse…mais pas grave, j’ai bien aimé apprendre les quelques termes de patois bretons (google fût mon ami) et une jolie balade dans ce beau livre illustré à chaque page par Xavier Husson.

Une belle introduction : un petit enfant qui brave l’interdit familial de grimper sur le tabouret et de toucher au beau livre installé sur le lutrin et qui, en ouvrant les pages du livre, respire l’herbe de l’oubli, comprendre que « plongés dans notre lecture nous oublions le temps qui passe » (belle image n’est-ce pas ?).

Comme l’ouvrage s’adresse à un jeune public chaque conte contient une morale : courage, protéger les plus fragiles, valeur travail vs l’oisiveté, ne pas être une bonne personne t’en cuira etc

En bref,  un bel ouvrage qui ravira les petits, de jolis contes comme des histoires plus sombres qui feront frissonner de peur nos petites têtes blondes. Mon bémol c’est l’image des femmes donnée aux enfants qui me fait grincer des dents : de 1/ elles sont peu présentes, de 2/ elles sont méchantes ou libertines.

Ce livre compte pour le Challenge de la Littérature de l’imaginaire.

8760376

Bonne lecture !