Classique SFFF, Fantasy, Lectures "La tête dans les étoiles"

La Guerre de la faille, T3 : Silverthorn par Raymond E. Feist

51B+LnIlc1L._SL500_

Editions Hardigan

Audible

Lu par Arnauld le Ridant

Paru en 2016 en audio

 

Quatrième de couv’ :

La guerre de la faille entre les mondes de Midkemia et Kelewan est terminée. Longue vie au roi Lyam et au prince de Krondor, Arutha, seigneur de l’ouest. Le royaume se prépare à vivre une ère de paix et de prospérité. Mais très loin au nord, une sombre puissance se lève, qui rassemble en ses ténèbres elfes noirs, trolls et gobelins, annonçant l’avènement d’un nouvel âge de chaos. Une terrible prophétie doit bientôt s’accomplir… Mais il faut pour cela qu’un obstacle disparaisse : Arutha doit périr. Une horde d’assassins et de guerriers maléfiques est donc lancée à ses trousses. Accompagne de Jimmy les mains vives et de Laurie le ménestrel, le prince va reprendre la route pour contrer ce péril…

Mon avis :

Dans ma poursuite de la découverte de la Guerre de la faille, j’ai terminé l’écoute du 3ème tome :

  • L’intrigue :

Suite à la duperie de Macros pour refermer la faille entre les mondes de Midkemia et Kelewan afin d’empêcher l’Ennemi d’arriver dans le royaume, la paix s’est installée. Il est même question de mariage entre Arutha, nouveau prince de Krondor et Anita. Après de multiples complots déjoués pour sauver Arutha, le mariage prend un tournant tragique, une flèche empoisonnée atteint la princesse Anita et il faut trouver un antidote au poison virulent, le Silverthorn.

En parallèle, des elfes noirs appelés des Mordels consultent une voyante. La sorcière reçoit la vision du Mal absolu qui arrive dans son monde et se fait tuer par ses clients. les forces du Mal se rassemblent.

  • Le déroulé de la lecture :

On commence avec un long prologue résumant toute la trame principale des deux premiers volumes, si on laisse passer quelques mois entre la lecture des 2 et 3 tomes c’est un rappel bienvenu.

Dans ce tome, Pug est en retrait on va surtout se concentrer sur la quête d’Arutha en compagnie de Martin l’archer et de Jimmy les mains vives. Le problème c’est que je n’ai pas réussi à trouver d’intérêt à ce tome même si le personnage de Jimmy me plait bien. Le point positif est que les personnages féminins sont moins évaporés que dans le tome précédent surtout la reine des elfes donc petit ouf de soulagement pour ce détail et quelques réflexions bien percutantes qui sont toujours (malheureusement) bien ancrées dans notre époque comme quoi les mentalités n’évoluent pas autant qu’on pourrait le penser. Je pense surtout avoir besoin de changer d’air avant de clore cette saga.

En bref, je commence à m’essouffler sur cette lecture et il est grand temps que j’attaque mes priorités pour les Imaginales, je mets donc cette saga en pause jusqu’au mois prochain et attaque le 1er tome du Paris des merveilles de Pierre Pevel.

Bonne lecture !

4 réflexions au sujet de “La Guerre de la faille, T3 : Silverthorn par Raymond E. Feist”

      1. je crois surtout que cela ne collait pas du tout avec ce que j’attendais. J’avais lu La trilogie de l’Empire auparavant et le delta séparant les deux oeuvres ressemble à un gouffre en terme de maturité, d’ambiance, et de personnages.

        Le temps aurait pu remédier à cela, mais je n’ai pas attendu….

        Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s