Lectures "La tête dans les étoiles", Science Fiction

Dragon par Thomas Day

th

Editions Le Bélial’

Collection Une Heure Lumière

Ebook

Paru en 2018

 

Quatrième de couv’ :

Bangkok. Demain.
Le régime politique vient de changer.
Le dérèglement climatique global a enfanté une mousson qui n’en finit plus.
Dans la mégapole thaïlandaise pour partie inondée, un assassin implacable s’attaque à la facette la plus sordide du tourisme sexuel. Pour le lieutenant Tannhäuser Ruedpokanon, chargé de mettre fin aux agissements de ce qui semble bien être un tueur en série, la chasse à l’homme peut commencer. Mais celui que la presse appelle Dragon, en référence à la carte de visite qu’il laisse sur chacune de ses victimes, est-il seulement un homme ?

Mon avis :

Troisième essai pour la collection Une Heure Lumière chez Le Bélial’ qui propose des novellas et j’ai apprécié également ma lecture :

  • Bienvenue au Pays du sourire…et du tourisme sexuel :

Ah la Thaïlande, ses cocotiers, ses belles plages avec bobos européens et retraites de yoga, cocktails à volonté, la douceur de vivre et si tu t’ennuies une bouche de petite fille ou un anus de petit garçon….formidable non ? Ah, vous êtes mal à l’aise ? TANT MIEUX parce que ce texte va vous remuer les tripes mes enfants, dans ce joli petit paradis il y a des choses pas jolies jolies qui se passent, les gosses n’ont pas d’étoiles dans les yeux, on y voit au contraire leur âme brisée.

Dragon a décidé de régler le problème, il part en guerre contre ces proxénètes sauf que…ses méthodes ne sont pas légales et il va autant jouer avec la pègre qu’avec la police, surtout celui qui est lâché à ses trousses, le lieutenant Tann Ruedpokanon, celui-ci a été choisi par sa hiérarchie pour arrêter l’assassin car il est très familier des quartiers chauds de Bangkok où dansent les ladyboys et où se passent les tueries.

  • Une construction peu commune :

Cette novella est construite de façon curieuse mais c’est ce qui rend le récit brutal et efficace, les chapitres ne sont pas dans l’ordre chronologique ce qui n’empêche pas une bonne immersion, tout est fluide et pour un premier essai avec la plume de l’auteur j’en ressort enchantée, je pense que son roman La voie du sabre sortira de ma PAL cette année.

On commence donc par le Chapitre 17 qui sert un peu de prologue avec une phrase qui donne le ton, la naissance de Dragon :

 » Apichatpong Khomsiri ? Je suis allé dans la jungle et je l’ai tué. « 

On peut dire que le ton est donné ^^

On va se trouver à suivre alternativement Dragon et Tann ce qui rend le tout dynamique et permet de nous donner un aperçu de leur psychologie.

  • Science-fiction ou polar ?

Il est annoncé sur la quatrième de couverture qu’on se situe dans un Bangkok futuriste avec les conséquences climatiques que l’on nous a promis, des dérèglements à foison et une partie de la ville constamment immergée ce qui rend nécessaire l’utilisation de passerelles, jet-ski, bateaux-taxis. Personnellement, je dirais que tout est dans le décor mais n’est pas vraiment exploité, on est surtout dans un polar je trouve avec une tension constante et de la brutalité avec Dragon qui est un personnage intéressant.

En bref, peut-on dire qu’on a aimé un roman qui parle de pédophilie sans passer pour un dingue ? J‘ai beaucoup aimé la plume très fluide de l’auteur et je vais rapidement lire le roman que j’ai dans ma PAL, j’ai apprécié le sujet utilisé et apprendre pourquoi la pédophilie est si prégnante dans la culture de l’Asie du Sud-Est, j’aime également ce personnage qui est prêt à tout pour mettre un terme à la corruption thaïlandaise avec son mantra « Combattre le Mal par le Mal ».

D’autres avis chez : Blog-o-livreLutinAelinelBoudicca.

Bonne lecture !

25 réflexions au sujet de “Dragon par Thomas Day”

  1. Une novella dont tout le monde dit du bien, mais comme je n’aime pas trop les histoires avec beaucoup de violence, quand bien même il s’agit de s’amuser avec des pédophiles, je préfère passer mon tour

    Aimé par 1 personne

  2. Ca me fait penser à Dexter, j’adore ce type d’intrigue et de psychopathe. S’agissant de la pédophilie, j’ai déjà lu une dystopie pédophile (quand j’étais ado ou pré-ado, c’est une lecture qui m’a marqué) donc à ce niveau-là je suis vaccinée.

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s