Lectures, Thriller / Polar / Policier

Block 46 par Johana Gustawsson

1015-Block46_org

Editions Bragelonne

Collection thriller

Audiolivre

Lu par Emilie Ramet

Paru en 2016

 

Quatrième de couv’ :

Falkenberg. Suède. Le commissaire Bergström retrouve le cadavre nu et gelé d’une femme aux abords de la plage d’Olofsbo. Londres. Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d’enfants dont les corps sauvagement mutilés ont été abandonnés dans les bois d’Hampstead, au nord de la ville. Ils présentent les mêmes mutilations que la victime suédoise : trachée arrachée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras. Etrange serial killer, qui change de type de proie et de lieu de chasse… Pourrait-il s’agir d’un tandem de sociopathes ?

Mon avis :

Après l’avis hyper enthousiaste de ma petite Caro, j’ai profité d’une offre spéciale thriller sur Audible pour m’offrir ce fameux titre qui fait du bruit et bien m’en a pris :

J’ai aimé ce tandem de femmes : Emily Roy, profileuse à Londres, et Alexis qui écrit sur les tueurs en série. A leur rencontre à Falkemberg, on se rend vite compte qu’elles se connaissent déjà et c’est un duo qui fonctionne bien. Entre Emily qui est plutôt  renfermée et ne s’anime qu’en parlant de la psychologie des psychopathes et Alexis, plus douce mais qui renferme tout de même un passé douloureux, j’ai trouvé qu’elles se complétaient très bien.

Un thriller intéressant par sa structure : Suivre deux époques différentes me plait toujours (mais je n’en ai pas lu beaucoup). On navigue entre 2014 de Londres à Falkemberg (Suède) et 1944 dans le Camp de Buchenwald. On est direct dans la tête d’un prisonnier politique qui nous fait partager son expérience du camp, les horreurs perpétrées et la dégradation au plus bas et au plus noir de la condition humaine, jusqu’au célèbre Block 46 où « on y entre mais on n’en sort jamais » qui est un lieu d’expérimentation médicale dont on ne sait quel genre mais, très vite Erik (j’ai pas l’orthographe exacte mais je pense que ça doit être ça pour le côté prisonnier allemand ^^) sera convoqué…

Nos enquêteurs et Emily sont perplexes face au changement opératoire effectué sur le meurtre suédois. Le type de victime de correspond pas et le symbole gravé non plus, d’ailleurs le X gravé sur le poignet de Linéa (orthographe à l’oreille toujours) va les mener vers des chemins totalement opposés à la réalité, et quand Emily se rend compte de son erreur c’est là que les deux époques vont s’entrechoquer.

Ce que j’ai apprécié, c’est que jusqu’au bout (pas tout à fait mais presque), on pense savoir qui est le tueur, du moins avoir deviné mais…non. Et surtout, le fait d’être dans sa tête, de savoir sa vie depuis son enfance, sa généalogie même…On a du mal à le juger même si ce qu’il fait est horrible, il y a une sorte d’empathie malsaine qui se met en place.

En bref, un chouette thriller et c’est avec plaisir que je retrouverai ce duo dans le 2ème volume déjà sorti.

Bonne lecture !

4 réflexions au sujet de “Block 46 par Johana Gustawsson”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s