Fantastique, Lectures "La tête dans les étoiles"

Les Larmes de l’Araignée par Pascaline Nolot

larmes-spider

Editions du Chat noir

Collection Chatons hantés

136 pages

Paru en avril 2017

 

Quatrième de couv’ :

Prudenge, ville morose dont tout le monde a oublié le nom et la gloire, jadis cité de la dentelle noire, bordée par une mer couleur de nuit, fouettée par un vent à vous glacer les sangs.
Éloïse, l’apprentie funambule, y fait escale avec la petite troupe itinérante du Cirque d’Opale. Sur place, elle fait la connaissance du jeune Lucas et de son petit frère Gabin, qui se mure dans le silence depuis la mort de leur mère, et dont la seule amie est une mystérieuse araignée.
Ensemble, ils se retrouvent piégés dans l’usine de dentelle désaffectée devenue le repaire de la redoutable Arachné. Les trois enfants parviendront-ils à s’échapper de son antre et à contrecarrer ses funestes projets ?

Mon avis :

Après ma lecture fantastique d’Effroyable porcelaine de Vincent Tassy, je me suis précipitée sur le 2ème livre de la toute nouvelle collection du Chat noir spéciale jeunesse avec beaucoup d’attentes :

Eloïse, 12 ans, est enfant de forains. La troupe vient d’arriver dans la ville toute grise et morne de Prudenge. Deux frères, Lucas l’ainé et Gabin le petit frère étrange, rencontrent Eloïse le lendemain de la première représentation. Gabin à une drôle de petite compagne, Pénélope, une araignée argentée.

Ce que j’aime dans les deux livres c’est le traitement de sujets d’actualité, fait avec intelligence et de belles valeurs. Autant pour le premier je me suis astreinte à rester évasive pour ne pas vous gâcher la surprise dans le dénouement, autant celui-ci me permet d’évoquer rapidement les sujets brossés puisqu’on est rapidement au jus, dès la couverture ainsi que dans les tous premiers chapitres.

Le harcèlement scolaire est rapidement évoqué pour chaque partie mais ce n’est pas le principal, on parle traumatisme suite à un grave accident, la puissance des liens fraternels et amicaux, la solidarité, chacun apporte ses compétences, il n’y a pas le garçon plus âgé qui prend le pas sur toutes les situations et ça c’est quand même un grand point positif à souligner et bien sûr, LE sujet principal, les araignées. On apprend énormément de choses sur ces bestioles (adaptées pour le public visé bien sûr mais pour les adultes c’est un bon moyen de réviser ses bases voire d’apprendre aussi ^^) et il y a une petite surprise tout de même, on rencontre une figure de la mythologie grecque rarement évoquée, de quoi réviser le sujet également.

En bref, encore un petit livre intelligent qui mêle l’apprentissage et de belles valeurs à des bouffées d’angoisse (c’est tout de même l’esprit de la collection hey). Même si je l’ai trouvé en-dessous du premier, je me dis que Vincent Tassy a mis la barre tellement haut qu’on ne peut tout simplement plus s’attendre à un tel niveau de surprise mais j’ai beaucoup aimé Les larmes de L’Araignée et le recommande tout autant.

Bonne lecture !

11 réflexions au sujet de “Les Larmes de l’Araignée par Pascaline Nolot”

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s