Lectures "La tête dans les étoiles", Science Fiction

Danses aériennes par Nancy Kress

couv60532541

Editions Le Bélial’

Ebook

Paru en 2017

Réédité en 2019 chez J’ai Lu

 

Quatrième de couv’ :

Née à Buffalo dans l’État de New York, en 1948, Nancy Kress a publié une trentaine de romans et près de cent cinquante nouvelles. Traduite dans une quinzaine de langues, distinguée par de nombreux prix littéraires internationaux, sa science-fiction, qui puise aux vertiges du génie génétique et de l’intelligence artificielle, situe l’humain et son devenir au cœur de ses problématiques…
Élaboré selon les principes d’exigence propres à « Quarante-Deux », à l’image des recueils de Greg Egan, de Peter Watts et de Ken Liu dans la même collection, Danses aériennes, sans équivalent en langue anglaise, réunit onze récits — dont cinq courts romans. Pensé comme une porte d’entrée, une invite à la découverte d’une œuvre essentielle au sein du corpus SF contemporain, il s’avère un cocktail corsé aux perspectives prodigieuses.

Mon avis :

Ce roman a remporté le Grand Prix de l’Imaginaire du meilleur recueil 2018, en plein rattrapage de la rentrée littéraire 2019, j’ai proposé plusieurs livres sur Twitter et c’est celui-ci que vous m’avez choisi BANDE DE SALAUDS ^^ mais après quelques sueurs froides c’était bien ^^

  • Présentation des nouvelles :

1- Le Sauveur : Cette novella s’étend de 2007 à 2295. Un objet d’origine extraterrestre se pose sur Terre au milieu de l’armée et d’une foule de scientifiques qui l’attendaient de pied ferme, en forme d’oeuf argenté, le mystère autour de cet objet est entier et surtout rien n’arrive à ouvrir le champ de force qui l’entoure. Les siècles passent où l’espèce humaine se détruit, régresse, se transforme, avance de manière exponentielle dans la biotechnologie et l’ingénierie pour toujours échouer à comprendre cet objet immuable. Ce court roman nous présente la résilience de l’espèce humaine et exploite le paradoxe de Fermi (j’ai été voir sur Wikipédia de quoi il retournait).

2- Touchdown : Notre Terre est détruite et la population restant est divisée entre ceux qui ne voulaient pas voir leur confort diminuer et sont partis vivre dans les colonies souterraines de la Lune et ceux qui ont accepté d’énormes efforts type zéro déchet et écologie à tout crin qui vivent dans des stations orbitales. Ces derniers ont un petit jeu de télé-réalité, c’est de parcourir la surface de la Terre pour tenter de gagner des points en retraçant la géographie changeante de la Terre, transformée en charnier toxique, et plus on reconnaît de villes selon les vestiges qui restent plus on gagne de points. Le désastre qui nous est dépeint ne donne absolument pas envie d’y être ^^

3- Evolution : Dans la petite ville d’Everton, Betty vit avec sa famille. Mère larguée, on comprend qu’un virus mutant sévit à cause de l’hôpital tout proche. Ce lieu est un nid à germes qui deviennent de plus en plus résistants et une faction terroriste cherche à stopper le phénomène. Après la mort d’un médecin, Betty comprend que son fils est lié aux évènements. C’est l’histoire d’une mère qui tentera tout pour sauver son enfant et on aura également quelques explications sur les virus et bactéries, lecture très intéressante en ce moment particulier que nous vivons.

4- Fin de partie :  Allen est un adolescent obsédé par une idée, il veut trouver un moyen de contrôler les pensées parasites continuellement notre cerveau. Devenu neurologue, il va mettre au point son projet et commencer des tests avec une jeune femme qui jouait aux échecs en amatrice, elle deviendra un crack international mais les choses vont déraper. Où comment la recherche sur l’ADN et la neurologie peuvent aller loin et échapper à tout contrôle.

5- Shiva dans l’ombre : Ce roman court alterne deux visions, la première avec l’équipage à bord du vaisseau le Kepler composé d’une Capitaine et de deux scientifiques, et de l’autre une sonde qu’ils ont envoyé au plus près du trou noir près de Sagittarius A. Deux salles deux ambiances, l’une avec les émotions humaines qui peuvent faire virer l’expédition en un long cauchemar en huis clos et l’autre plus posée des Intelligences Artificielles qui m’ont mieux plu. Soit c’est définitif et je n’aime pas les histoires dans l’espace, soit je n’ai toujours pas rencontré l’auteur qui me fera apprécier ce vaste monde au-delà nos horizons.

6- A la mode, à la mode : Comme indiqué dans ce titre curieux, c’est la futilité à l’extrême qui va nous être exposée. Chaque saison voit sa mode imposée et c’est très mal vu de ne pas s’y plier, mais outre les vêtements, sont également vendues des pilules particulières, la mode fait également dans l’émotion et sa manipulation pour se coordonner à l’air du temps…nouvelle très dérangeante…il faut faire attention à ce que la science ne verse pas dans ce domaine et reste plus sérieuse.

7- Le Bien commun : Dans ce monde, le 30 juin 2014, 54 % de la population mondiale a été éradiquée par les extraterrestres. Les survivants se sont organisés, beaucoup de savoirs technologiques se sont perdus et les humains ont rétrogradé. Les extraterrestres se sont installés sur Terre, protégés par un champ de force qui ne s’ouvre que pour certains élus. Zed est de ceux-là, sa première question est pourquoi avoir fait cela et les extraterrestres expliquent avoir agi pour le Bien commun, avec des statistiques sur notre nombre et nos modes de vie, on fonçait droit dans le mur sans chercher à modifier la trajectoire, prêt à tout éradiquer pour les générations futures car l’humain est incapable d’agir sur le long terme. Une histoire intéressante sur le libre arbitre.

8- On va y arriver : Et si on pouvait être cryogénisé lors d’une maladie incurable pour permettre à la science d’évoluer ? Les décennies passant, seront nous toujours les mêmes ? Nos proches seront-ils encore de ce monde ? Comment se mettre à jour dans un monde qui a évolué sans nous et surtout, cette personne tant aimé qui revient était-elle une illusion doucement entretenu face à la routine de la vie ? Tant de questions à ce poser pour cet avenir exploré.

9- Un : Zack Murphy est un jeune homme de 20 ans, boxeur, paumé dans sa vie, qui va subir une intervention chirurgicale afin d’ôter le méningiome installé dans son cerveau. Lors de l’opération les connexions cérébrales intriguent beaucoup les neurochirurgiens. Le jeune homme refuse tous les tests et les pouvoirs psychiques qu’il développe lui permette de se faire pas mal d’argent dans la boxe puis dans d’autres métiers jusqu’à devenir intolérables. Qu’est-ce que ce personnage est détestable, bouh, aucune empathie pour lui.

10- Trottoir à 12h10 : Cette nouvelle est très très courte et très très belle. On suit Sarah jeune femme et mère débordée, larguée par son mari et Sarah très âgée qui tente une nouvelle expérience permettant de traverser le temps pour délivrer un message. Si vous pouviez parler à votre Moi du passé, quel serait votre message ?

11- Danse aérienne : Des ballerines sont assassinées, leurs points communs est d’être bio-améliorées. Caroline est danseuse étoile, pour sa protection on lui assigne un chien bio-amélioré qu’elle ne voit pas d’un bon oeil, elle sait que ce sera également un espion aux bottes de son employeur. En parallèle, on suit Susan, journaliste qui enquête sur ce milieu est la biotechnologie interdite à New-York mais autorisée en Europe. Sa fille Deborah veut à tout prix être danseuse au New York City Ballet et fait subir sa crise d’adolescence à sa mère de manière fort injuste, à baffer la gamine. Une bonne réflexion sur la manipulation génétique et ses conséquences potentielles. L’art naturel risque-t-il de disparaitre face à une concurrence biologiquement améliorée ?

En bref, ce recueil de nouvelles nous présente l’exploration de plusieurs futurs potentiels, ses dangers, des espoirs, la résilience humaine et ses travers. J’ai aimé la majorité des textes, il n’y a que le 5ème qui m’ait vraiment laissé froide, et le personnage de Un qui n’était vraiment pas agréable. Je suis assez fière d’avoir réussi à bouquiner même les textes les plus scientifiques sans défaillir ^^ Forcément, je vous le conseille.

D’autres avis chez : Le ChroniqueurYogoLhisbeiGromovarLorkhanLutin (1ère partie),

Bonne lecture !

11 réflexions au sujet de “Danses aériennes par Nancy Kress”

  1. Bien envie de le lire, ce recueil.
    Sur le paradoxe de Fermi, il y a le terrible roman de Jean-Pierre Boudine (Le Paradoxe de Fermi hi, hi). Mais attention: désespoir!

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s