Lectures "La tête dans les étoiles", Science Fiction

Dans l’Ombre de Paris par Morgan of Glencoe

couv50837396

Editions ActuSF

Collection Naos

Ebook

Paru en 2019

 

Quatrième de couv’ :

Depuis des siècles, les humains traitent les fées, dont ils redoutent les pouvoirs, comme des animaux dangereux.
Lorsque la princesse Yuri reçoit une lettre de son père lui enjoignant de quitter le Japon pour le rejoindre, elle s’empresse d’obéir. Mais à son arrivée, elle découvre avec stupeur qu’elle a été promise à l’héritier du trône de France ! Dès lors, sa vie semble toute tracée… jusqu’à ce qu’une femme lui propose un choix : rester et devenir ce que la société attend d’elle ou partir avec cette seule promesse : « on vous trouvera, et on vous aidera. »
Et si ce « on » était la dernière personne que Yuri pouvait imaginer ?

Mon avis :

Merci à Jéröme et Gaëlle pour ce partenariat.

  • L’intrigue :

La princesse Yuri est appelée par son père, Ambassadeur de l’empire auprès du Roi de France, pour le rejoindre à Paris sans explication aucune. Le comité d’accueil à la Grand’Gare lui met tout suite la puce à l’oreille, elle n’est pas attendue en temps que princesse étrangère mais comme future Dauphine du Royaume de France, la trahison de son père est amère. En la Reine Gabrielle de France elle trouvera une alliée inattendue mais Yuri doit également faire montre de prudence, des assassins sont à ses trousses. En s’échappant de ce carcan que son statut lui imposait, elle va découvrir qui étaient ses parents…et apprendre à s’émanciper dans un monde qu’elle ne soupçonnait pas.

  • Les personnages :

La Triade – les nobles : 

Côté France :

On rencontre Louis XX surnommé le Jaloux qui frappe sa femme Gabrielle, il a un caractère détestable et n’est pas du tout apprécié de son peuple, le Dauphin Louis-Philippe Auguste de France qui a beaucoup plus l’image du prince charmant, sait se mettre le peuple dans la poche et est très charismatique. La Reine est pas mal effacée mais sera une alliée de poids pour Yuri.

Côté Japon :

Yuri-hime, princesse japonaise, troisième femme la plus puissante de l’Empire. Fille de l’Ambassadeur Blanc, Nekohaima Kenzô. Son statut fait d’elle un présent pour lier deux puissances, Yuri est révoltée par ce fait et refuse de s’y soumettre. Sa mère tuée dans sa petite enfance est également un mystère pour elle et sa vie à Paris va lui en apprendre de belles.

La Triade – les gardes du corps – Japon :

Le Colonel Ryûzaki est le garde du corps de Yuri depuis 7 ans, ancien orphelin, il est monté à un grade important pour quelqu’un sortant de nulle part créant des jalousies. Son lieutenant est une expérience scientifique, une hybride entre humain et Aeling (fée des airs) qui la rend stérile, HA-17 rebaptisée Levana par Ryû est tout de même renvoyée à son statut de femme malgré son expertise.

Les Egouts – La Communauté :

Sir Edward Longway est un aristocrate déchu qui est descendu dans les égouts depuis 20 ans. Il est le coordinateur, pas vraiment le chef car tout le monde dans cette Communauté est sur le même pied d’égalité, humains comme fées, un autre monde pour la princesse. Bran est une Selkie et l’élève du barde Taliesin, plus jeune elle était combattante dans les arènes et connaissait Yuri par ce biais.

Le Rail – Les Fourmis :

La Capitaine Trente-Chênes dirige la Rame Cinq sur le Rail, cet autre monde à part de la Triade est également organisé sur le respect de chacun humain ou fée, et la Capitaine fera régner l’ordre d’une poigne de fer. Elle tolère la contrebande du moment que ce ne sont que des objets ou substances récréatives. La famille Alcyone est Aeling et ils ont adopté Ren un Spectral (fée des brumes) qui est devenu le médecin de la Rame.

  • Le monde et ses messages :

En cette année 1995, nous sommes en France toujours sous monarchie avec 3 puissances mondiales qui se partagent un peu le monde, Le Royaume de France, l’Empire japonais et le Sultanat indien. on apprend également qu’il y a Keltia un royaume rebelle et donc nos deux communautés parallèles portées par l’Egalité, Le Rail et La Communauté des Gens de l’Egout. C’est donc une uchronie avec armes à feu, caméra et micro-cravates cohabitant avec les épées et katana.

Deux messages principaux se dégagent du texte, d’une part la différence avec Bran qui est un.e androgyne, iel ne sait pas de quel sexe iel est et ça lui convient très bien comme ça, il lui est totalement incompréhensible cette nécessité pour les humains de genrer absolument tout et tout le monde, les différences sociales également, le mépris est très présent envers le peuple surnommé le vulgaire par le père de Yuri et la haine des autres ici représentés par les fées (Selkie, Aeling, Spectal, Sylfe, Feu-follet etc), pris pour des animaux par les humains. D’autre part, la condition des femmes, Yuri malgré son statut n’est rien de plus qu’un objet d’échange pour consolider les liens entre deux puissance, la Reine Gabrielle, la Capitaine Trente-Chênes et l’hybride HA-17 sont d’autres variantes sur l’image des femmes qui leur est imposée/dont elles se sont libérées.

– Le respect n’est qu’un substitut pour les femmes, qui sont incapables d’inspirer la crainte Yuri-hime-sama. Du moins, ce n’est pas elles que l’on craint mais l’homme qui se trouve derrière elles. Cette femme n’ayant pas de mari, sa seule ressource est de susciter le respect. Cela suffit tant que tout va bien, mais le jour où surviendra un vrai danger, elle perdra tout contrôle.

En bref, cette lecture a été fort intéressante et j’ai rigolé avec certaines réactions que peut susciter Yuri ou d’autres personnages. Alors certes, le fait qu’une noble soit autant ouverte d’esprit (même si à plusieurs reprises on la voit se braquer) est assez peu crédible mais c’est fortement contrebalancé par toutes les réflexions qui nous sont présentées. Je préviens également qu’il y a des passages en anglais sans traduction (plutôt courts à part pour les chants), avec mon niveau nullissime dans la langue de Shakespeare je sautais les gros paragraphes mais pour les phrases courtes ça allait ^^

D’autres avis chez : YuyineSnowAelinelSometimesCelindanaeLe Chroniqueur.

Bonne lecture !

26 réflexions au sujet de “Dans l’Ombre de Paris par Morgan of Glencoe”

  1. Je n’ai pas encore fini le livre mais je me retrouve dans tout ce que tu écris (même pour les passages en anglais que j’ai pris le temps de traduire mot à mot pour comprendre ^^’ je n’aurai pas été contre une note en bas de page 😉 )

    Mais dis moi, l’histoire se finit ou c’est un tome 1 ? J’ai du mal à voir comment ça va se finir ^^’

    Aimé par 1 personne

      1. Nope, promis, le tome 2 est écrit et prévu pour 2020 ^^
        Pour l’anglais tout est repris dans la narration, en fait, vous ne ratez rien du coup. Sauf pour les chansons, mais là elles se trouvent sur internet c’est des vrais poèmes/chansons de notre monde à nous aussi.

        J'aime

      2. J’avais cru à une fin ouverte, je suis curieuse de ce que Yuri va faire de son expérience et oui il n’y a pas eu de problème de compréhension avec l’anglais 😅

        J'aime

  2. Dès qu’il est question du Japon, et d’une si jolie couverture, j’ai déjà la tentation qui pointe le bout de son museau 😀 Et comme si ma liste d’envies avait besoin de ça : ton billet m’intrigue, faible et curieuse que je suis, arf… 😉

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s