Lectures "La tête dans les étoiles", Science Fiction

#PLIB2018 – Lebenstunnel, T1 : Allégeance par Oxanna Hope

lebenstunnel,-tome-1---allegeance-882723-264-432

Editions Rebelle

Collection Galactée

Ebook

Paru en 2017

#ISBN:9782365386104

 

Quatrième de couv’ :

Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n’était pas celui que l’on connaissait ?
200 ans après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète.
Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

Mon avis :

Dans le cadre du PLIB, j’ai lu un 3ème ouvrage de la sélection sur les 7 finalistes avant le vote final le 30 septembre prochain :

On se trouve donc à Germania, anciennement Berlin, en 2145. Hitler a gagné la guerre et un joli petit monde purement aryen a vu le jour. Tout est millimétré dans ce monde aseptisé, avec une population uniformément blonde aux yeux bleus, valide, qui travaille pour la nation et méprise tout ce qui ne lui ressemble pas. Les Lebensborn sont toujours actifs et poursuivent leur mission de trier sur le volet les nourrissons et éliminer ce qui ne convient pas tel un déchet (cheveux bruns ou profil biologique non pur, handicap mental ou moteur). Germania est protégée par un dôme de verre contre les éruptions solaires selon la propagande en vigueur.

Krista est notre héroïne, parfaite petite aryenne de 17 ans qui nous dépeint son univers dans ses réflexions sans trop se poser de questions, elle travaille à la maternité et obéit aux ordres. Un jour, elle trouve une femme enceinte en train de d’ouvrir une plaque d’égout et se trouve embarquée dans l’aventure. S’ouvre à elle un monde souterrain qui va chambouler entièrement sa façon de penser et l’interroger profondément sur toutes ses croyances. Sous ses yeux, un monde souterrain se dévoile avec une diversité humaine affolante pour ses sens (cheveux et yeux de toutes les nuances, religion juive toujours existante) la haine de ce peuple à son encontre va beaucoup la perturber et la révolter également.

C’est une lecture qui m’a plutôt bien plu, Krista voit son monde volé en éclat et toutes ses croyances sont sans cesse interrogées, remises en question. Elias est le jeune homme qui se charge de la surveiller en attendant la décision des chefs au sujet de cette prisonnière malvenue. L’interaction entre ces deux protagonistes permet d’avoir accès à toute la réflexion que se fait Krista au fil de son aventure. Par contre il y a un point qui m’a pas mal chiffonné et qui ne passe pas du tout…la romance…enfin de mon point de vue je parlerais plutôt de syndrome de Stockholm. C’est beaucoup trop rapide, genre elle pose les yeux dessus et pif paf pouf, l’exotisme de ses cheveux noirs et yeux marrons la subjugue directement et s’en est fini, elle est ferrée, mais lui la rejette, bobo à son petit coeur, mais il finit par s’intéresser aussi….soupir…Mettre une romance dans ce contexte n’est pas crédible une seconde et certainement pas de façon aussi précipitée, d’ailleurs elle n’est pas utile, du moment où Krista se trouve dans les souterrains elle est foutue pour son monde hyper contrôlée et vue comme une traitresse, pour rester en vie elle est obligée de rester avec le peuple d’Elias donc avoir un rapprochement poussé par la nécessité sans contexte amoureux aurait été suffisant, au moins pour le premier tome. Autre petit point noir, au départ, pour savoir où en était le monde aryen au bout de deux siècles, on suit les pensées de Krista pendant qu’elle se prépare et prend ses fonctions à la maternité, mais pour quelqu’un d’hyper formaté comme elle l’est je ne pense pas qu’elle se pose de questions sur sa façon de vivre…il aurait sans doute été plus judicieux de faire un prologue nous expliquant tout ça rapidement sur les femmes, les couples, les enfants, l’importance du patriotisme et de la pureté aryenne.

En bref, dans l’ensemble c’est une lecture qui se fait bien même si j’ai trouvé quelques maladresses dans la façon d’amener les choses comme le départ un peu bancal et une romance on utile. A contrario les idées développées sont intéressantes et en ce qui concerne la défiance des peuples face à la différence on peut parfaitement le transposer à notre époque, les réflexions sont intéressantes et nous font cogiter.

Bonne lecture !

5 réflexions au sujet de “#PLIB2018 – Lebenstunnel, T1 : Allégeance par Oxanna Hope”

    1. Je ne pense pas lire la suite mais c’était sympa malgré tout c’est juste que c’est embêtant que les ados se payent toujours des petits couples à chaque lecture c’est quand même pas obligatoire zut et ça ne s’y prêtait pas là

      J'aime

  1. Une bonne lecture pour moi aussi, mais je rejoins sur la romance qui semble complètement décalée par rapport au contexte, et qui ne sert à rien… Par contre, qu’est-ce que j’apprécie la plume de l’autrice et les réflexions qu’elle soulève dans ce roman 🙂

    Aimé par 1 personne

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s